Le salaire de Benjamin Mendy à Manchester City

31 juillet 2017 à 22:30 par Ludo

0

Tout sourire, Benjamin Mendy a signé 5 ans, avec Manchester City. – @Twitter

Un Monégasque de plus qui file en Premier League anglaise. Mais à Manchester City, Benjamin Mendy se sentira moins seul, avec Bernardo Silva, son ancien coéquipier, à l’ASM qui a rejoint avant lui, le club coaché par Pep Guardiola. Le latéral international français a signé pour une indemnité finalement fixée à 57,5 millions d’euros, à l’avantage du club du Rocher. Cette promotion sportive l’est aussi financièrement pour le joueur, car le salaire de Benjamin Mendy à Manchester City avoisine les 100.000 livres hebdomadaires.

Un salaire augmenté pour Benjamin Mendy à Manchester City

Soit une saison à près de 5,8 millions d’euros, selon l’estimation donnée, par Foot Mercato. L’augmentation de revenus est significative pour le défenseur de 23 ans, qui émargeait à près de 3,6 millions d’euros par an, sans les primes, sur le Rocher princier. Elle est toutefois inférieure au plus gros salaire négocié par Bernardo Silva. Benjamin Mendy a signé un contrat longue durée de six ans, à l’échéance de la fin de la saison 2022-2023. La progression du natif de Longjumeau dans l’Essonne est phénoménale.

L’international français est devenu le défenseur le plus cher du foot

Du Havre en Ligue 2, il a signé pour 4M€ à l’OM, en 2013. Trois ans plus tard à Monaco, pour une quinzaine de millions d’euros et une saison seulement. Suffisant pour gagner le titre de champion de France et s’ouvrir les portes de grands clubs européens. En s’engageant à Manchester City, Benjamin Mendy est devenu le défenseur le plus cher de l’histoire du foot. Un record que Lilian Thuram bien avant lui, a longtemps gardé en signant à la Juventus pour 41,5M€. Une autre folie il y a seize ans. On ne peut que souhaiter à Benjamin Mendy, d’avoir la même carrière.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑