Le salaire de Louis Picamoles au Montpellier Hérault Rugby (MHR)

Posté le 17 août 2017 par

x0

Louis Picamoles est de retour à Montpellier. Normalement pour au moins trois ans. – @FFR

Il est rentré en France et de surcroît au club de ses premiers amours. Louis Picamoles a donc quitté Northampton pour revenir officiellement en Top 14, sous les couleurs de Montpellier. Il restait encore deux ans de contrat à l’international français, mais les Saints ont reçu une compensation financière de Montpellier. Quant au 3e ligne, il a, aux dires de son ancien club, reçu « une proposition qui assurera dans le futur la stabilité financière de sa famille. » Le salaire de Louis Picamoles au Montpellier Hérault Rugby (MHR) est en effet l’un des plus élevés du Top 14.

Un des salaires les plus élevés du Top 14 signé par Louis Picamoles au Montpellier Hérault Rugby

Voire le plus élevé, plus encore que Dan Carter, à ce qu’en disait RMC au mois de mai dernier. L’estimation donnée par ailleurs, notamment par le journal L’Equipe à près de 800.000 euros bruts la saison paraît plus juste. C’est assez proche du niveau de rémunération signé par l’ouvreur néo-zélandais, Aaron Cruden, à Montpellier également. C’est aussi ce que proposait, jusqu’à la fin récente de son contrat, le RC Toulon, à l’Australien Matt Giteau. Louis Picamoles a signé un contrat de trois ans, à l’échéance de la fin de la saison 2019-2020, avec le club de Montpellier.

Le 3e ligne a laissé un bon souvenir aux Saints de Northamptpon

L’international français était déjà en Angleterre, l’un des joueurs les mieux rémunérés du championnat, proche d’un demi-million d’euros la saison. Les Saints garderont un bon souvenir de la seule saison qu’il a joué sous le maillot du club. Elle l’a officiellement remercié par communiqué, quand son départ fut acté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.