L’économie anglaise et Wayne Rooney, un même combat selon Gordon Brown

Posté le 5 avril 2010 par

x0

Invité à faire le point sur la puissance économique du Royaume-Uni sur le site officiel du gouvernement britannique, le Premier ministre Gordon Brown a fait une comparaison amusante entre la conjoncture de son pays et le pied blessé de l’attaquant de Manchester United Wayne Rooney. D’après Brown, l’économie anglaise a ceci de comparable avec la blessure du buteur des Red Devils qu’après des semaines de fragilité, tout serait en passe de rentrer dans l’ordre.

Wayne Rooney, Manchester United

Wayne Rooney, Manchester United

« Je sais que Wayne Rooney vient de se blesser au pied et je sais que chacun espère qu’il sera en forme pour la Coupe du Monde. Mais après une blessure, vous avez besoin de soutien pour récupérer« , a répondu Gordon Brown selon des propos que rapporte la Tribune de Genève. « Il en va de même pour l’économie : nous n’avons pas retrouvé notre pleine forme, nous devons maintenir un soutien. Si on le retire trop tôt, on risque de faire davantage de dégâts. »

La réflexion de Brown, aussi amusante soit-elle, prouve que l’humour so british est bien différent du notre. En France, en effet, le Premier ministre François Fillon n’a jamais osé faire de parallèle entre la blessure de l’ancien capitaine des Bleus, Patrick Vieira et la crise. Au contraire, chez nous, les sportifs sont la cible du gouvernement depuis l’intervention du chef de l’Etat Nicolas Sarkozy en début d’année. Le président de la République avait alors vertement critiqué les salaires des athlètes pour taire les revenus de certains grands patrons français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.