Ligue 1 : Classement efficacité des budgets après la 25e journée

22 février 2010 à 16:24 par admin

1

Voici le classement Sportune efficacité des budgets des clubs de Ligue 1 (révisé selon résultats des clubs en Coupe d’Europe, Coupe de la Ligue et Coupe de France), effectué après la 25e journée de Ligue 1.

Lien utile :
Ligue 1 : Les Européens assurent aussi côté business

A LIRE AVANT D’INSULTER CE CLASSEMENT SVP :

Avant de dire que l’OL, ou le PSG, ou on ne sait quel autre calibre de la Ligue se voit désavantagé par notre calcul, sachez (comme ceci est inscrit sur le tableau) que notre résultat est PONDERE par les gains accumulés par chaque équipe dans les différentes compétitions. C’est à dire qu’à chaque fois qu’un club passe un tour en Coupe d’Europe, Coupe de France, … nous déduisons de son budget prévisionnel la somme remportée grâce à cette victoire. Ainsi, les grands clubs français ont encore largement de quoi se rattraper d’ici la fin de saison, puisqu’ils sont engagés dans les compétitions les plus lucratives. Attention, pour ce classement, nous ne prenons en compte que les gains accumulés grâce à un résultat sportif. L’intérêt est donc de montrer quel club doit la majorité de sa rentabilité économique à ses performances sur le terrain et inversement. De plus, il est à rappeler qu’en fin de saison, la LFP reverse les droits télé aux clubs, selon leur classement en Ligue 1. Il ne tient donc qu’aux plus gros budgets, de se placer dans les premières places

Lien utile : Pour l’OL, l’OM et les Girondins, l’heure des rentrées d’argent a sonné !

Club Points en L1 Budget prévisionnel 09/10 (en M€) Budget révisé selon Coupe d’Europe, Coupe de France et Coupe de la Ligue Indice Sportune
Coût du point en L1 (en M€)
Évolution journée précédente
1. Montpellier 48 27 26,39 0,55 =
2. Auxerre 42 30 29,55 0,70 =
3. Valenciennes 38 30 29,79 0,78 +1
4. Lorient 36 30 29,4 0,82 -1
5.Lille 47 55 52,90 1,13 =
6. Lens 33 38 37,57 1,14 =
7. Monaco 39 50 49,55 1,27 =
8. Bordeaux 51 81 65,3 1,28 +1
9. Boulogne 16 21 20,55 1,28 -1
10. Rennes 37 48 47,62 1,29 =
11. Nancy 32 43 42,67 1,33 =
12. Sochaux 32 43 42,60 1,33 =
13. Nice 26 35 34,79 1,34 +1
14. Toulouse 34 50 48 1,41 -1
15. Le Mans 20 36,5 36,17 1,81 +1
16. Marseille 45 100 88,39 1,96 -1
17. Saint-Etienne 26 56 55,37 2,13 =
18. Paris-SG 33 80 79,62 2,41 =
19. Grenoble 10 30 29,75 2,98 =
20. Lyon 46 200 185,25 4,03 =

A LIRE AVANT D’INSULTER CE CLASSEMENT SVP :

Avant de dire que l’OL, ou le PSG, ou on ne sait quel autre calibre de la Ligue se voit désavantagé par notre calcul, sachez (comme ceci est inscrit sur le tableau d’ailleurs) que notre résultat est PONDERE par les gains accumulés par chaque équipe dans les différentes compétitions. C’est à dire qu’à chaque fois qu’un club passe un tour en Coupe d’Europe, Coupe de France, … nous déduisons de son budget prévisionnel la somme remportée (et reversée par le Ligue, l’UEFA, …) grâce à cette victoire. Ainsi, les grands clubs français ont encore largement de quoi se rattraper d’ici la fin de saison, puisqu’ils sont engagés dans les compétitions les plus lucratives. Attention, pour ce classement, nous ne prenons en compte que les gains accumulés grâce à un résultat sportif. L’intérêt est donc de montrer quel club doit la majorité de sa rentabilité économique à ses performances sur le terrain et inversement.De plus, il est à rappeler qu’en fin de saison, la LFP reverse les droits télé aux clubs, selon leur classement en Ligue 1. Il ne tient donc qu’aux plus gros budgets, de se placer dans les premières places




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV