Man City, Chelsea,… Les dépenses et les salaires anglais depuis 12 ans !

Posté le 6 septembre 2012 par

x0

Le titre en Premier League de Manchester City en 2011/2012 | @IconSport

Ces derniers jours, le tabloïd anglais The Telegraph publie un étonnant graphique dans lequel on peut apprécier toutes les sommmes dépensées par les clubs de Premier League depuis le début du siècle sur le marché des transferts, ainsi que les masses salariales des écuries. Le but est de mettre en rapport ces chiffres avec le classement sportif des clubs en fin de saison…

Plus on est riche, plus on gagne…

On vous laisse découvrir de vous-même les chiffres de The Telegraph ici. Au final, le constat paraît assez logique. Pour se classer dans le Top 6 de Premier League aujourd’hui, une équipe a presque toujours besoin de se positionner également dans le Top 6 des masses salariales et des dépenses sur le marchs des transferts.

En vidéo, retrouvez ci-dessous les 10 clubs les plus riches du monde…

… Même s’il y a quelques exceptions dans l’histoire

On peut néanmoins noter quelques gros couacs dans l’histoire. En 2000-2001, par exemple, le club de West Ham avait le 2e plus gros cumul transfert/masse salariale du championnat. Le club a dû se contenter de la 15e place. Grosse déception aussi pour Sunderland qui, au cours de la saison 2002-2003, avait lâché plus de 20M€ dans les transferts pour… finir dernier du championnat. Dans le sens inverse, on note l’exploit d’Everton en 2004-2005 qui, malgré l’un des cumuls les plus faibles du championnat, a terminé 4e. Il est rare, néanmoins, de voir les gros bras économiques du championnat anglais se faire devancer par les petits poucets sur toute une saison…

Les voitures des joueurs de Chelsea : Drogba et sa Ferrari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.