Manchester United: Quand Ferguson recrute… selon l’embonpoint des parents !

Posté le 4 septembre 2012 par

x0

Alex Ferguson - @Iconsport

Alex Ferguson - @Iconsport

Toutes les techniques sont bonnes pour ne pas se tromper quand il s’agit de valider un transfert. On vous a déjà détaillé les 4 erreurs à ne pas commettre pour réussir un bon deal, mais dans notre analyse on n’a certainement pas pensé à la botte secrète du maître Alex Ferguson. Pour s’assurer de la qualité d’un joueur, le manager de Manchester United dispose en effet d’un critère un peu particulier. Il… vérifie l’embonpoint des parents du footballeur. Si, si…

Avant de recruter un joueur, le manager de Manchester United vérifie l’embonpoint des parents

Sir Alex l’aurait lui-même révélé il y a peu, selon L’Equipe, expliquant que cette donnée a notamment joué dans le recrutement d’un certain Teddy Sheringham en 1997. Alors âgé de 30 ans, l’Anglais avait tout de même été acheté à l’époque pour plus de 10 millions de livres. Ferguson avait alors noté que le père de l’intéressé, âgé de la cinquantaine, était encore aussi sec que son fils. Une donnée héréditaire qui, visiblement, a fait mouche.

Pas sûr que pour Wayne Rooney…

Voilà donc un critère étonnant de recrutement que nous livre là Sir Alex. Nul doute, en revanche, que la question du poids n’a pas joué lors du transfert d’un certain Wayne Rooney. La star de Manchester United est, elle, plus connue pour ses kilos en trop que l’inverse. Et cela ne date pas d’hier…

beckham-harley-davidson-1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.