Moto GP 2012: L’astuce de Yamaha pour avoir 2 stars…

Posté le 14 septembre 2012 par

x0

Valentino Rossi @Icon Sport

Valentino Rossi @Icon Sport

Alors que Yamaha présente la livrée « Blue Race » de ses M1 pour les courses de Misano et d’Aragon en Moto GP 2012, discrètement Valentino Rossi indique qu’il n’est pas sûr d’être encore au niveau de son futur équipier, Jorge Lorenzo. Une chose est désormais sûre : La signature de Rossi chez Yamaha passera par le sponsoring de Monster pour l’essentiel. Un essentiel qui représente les trois quarts du salaire du pilote italien…

Moto GP 2012: La jolie augmentation de salaire de Jorge Lorenzo

Lorsque Yamaha annonce le renouvellement en juin 2012 de Jorge Lorenzo, le salaire de ce dernier augmente mécaniquement suivant un processus connu de l’offre et de la demande préventif. Redoutant une offensive de Honda sur le dossier Lorenzo, le deuxième constructeur moteur mondial a accepté d’offrir 8 millions d’euros en 2013 et 10 millions d’euros en 2014 au pilote ibérique. Sauf que cette augmentation massive du salaire de Lorenzo limite les finances du constructeur nippon pour deux ans.

Le montage pour faire venir Valentino Rossi

Pourtant, et malgré sa situation économique délicate, Yamaha a accepté l’offre de Valentino Rossi, mais surtout le montage de son entourage. Si le salaire du pilote italien est fixé autour de 16 millions d’euros pour 2013 et 2014, il ne sera pas assuré par le constructeur japonais. Seulement 25% de cette somme sera assurée par la marque aux diapasons. Soit 4 millions d’euros par année. Le reste ? C’est la boisson énergisante américaine Monster, devenu sponsor de la moto de Rossi, qui assurera le solde en échange de son sponsoring, soit 12 millions d’euros par année. Yamaha louant sa moto d’usine gratuitement et crée une équipe autour du pilote italien.

Monster prendra en charge une bonne partie du salaire de Rossi

Ce qui signifie dans les faits que Rossi ne touchera que 4 millions d’euros de salaire de Yamaha et probablement une prime de résultat de la part de son sponsor Monster (prime de victoire, de titre etc…). Une astuce qui permet à la marque japonaise d’avoir deux tops pilotes (Lorenzo et Rossi) tout en maitrisant sa masse salariale pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.