OM Transfert – Ça coûterait combien de signer Kostas Mitroglou (Benfica) ?

Posté le 31 août 2017 par

x0

Toujours en quête d’un attaquant, l’OM suivrait le Grec, Kostas Mitroglou. – @Twitter

C’est la toute dernière ligne droite pour la plupart des clubs d’Europe qui voient le mercato se refermer ce jeudi soir, à minuit. Pour des équipes comme l’Olympique de Marseille, le temps qui passe devient urgence à trouver la perle rare et désirée, à la pointe de l’attaque. Beaucoup de noms ont circulé cet été, le plus récent sera-t-il le bon ? Rien de sûr, c’est encore le poste le plus compliqué à pourvoir. A moins que l’offre à Kostas Mitroglou soit de nature à séduire le joueur et le Benfica, puisque le club phocéen suit l’international grec. Pour quel prix ? Elevé, c’est le problème auquel l’OM est confronté depuis le début, à la surenchère du marché. Le transfert de Kostas Mitroglou se négocierait à combien ? On regarde…

Le Benfica souhaiterait plus du transfert de Kostas Mitroglou qu’il n’en vaut sur le marché

Kostantinos Mitroglou de son nom complet approche la trentaine (29 ans), joue en Liga NOS portugaise, un championnat plus « mineur » en Europe qu’en Allemagne, en Espagne, en Italie ou au Royaume-Uni et il lui reste encore trois ans de contrat (à l’échéance la fin de la saison 2019-200) en club. Pour toutes ces raisons, Mitroglou avoisine la quinzaine de millions d’euros en valeur marchande. C’est d’ailleurs, selon le journal L’Equipe dernièrement, le niveau de l’offre faite par Marseille. Sauf que le Benfica en voudrait plus, au moins vingt millions et ne manifeste pas l’envie de diminuer son prix.

L’attaquant grec et l’Olympique de Marseille seraient d’accords sur les termes du contrat

Si l’Olympique de Marseille et le Benfica ne trouvent pas de terrain d’entente commun, il ne se passera rien. Alors qu’entre le joueur et le club phocéen, tout paraît déjà réglé selon les informations récemment données par la radio RMC. Attendraient Mitroglou, un contrat de quatre ans assorti d’un salaire à 2,5 millions d’euros net par mois. C’est sensiblement autant qu’il n’en touche présentement au Portugal. Kostas Mitroglou y est arrivé en 2015, sous la forme d’un prêt depuis Fulham d’abord, à 1,78 millions d’euros de salaire la saison, tel que révélé par les documents du Football Leaks. Le Benfica l’a engagé définitivement à l’issue de son prêt, moyennant 7 millions d’euros pour indemnité à son transfert. Un an plus tard, les Aigles l’estiment valoir le triple de son prix d’achat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.