Elle vend sa médaille olympique pour sauver un enfant malade

15 août 2021 à 12:10 par Thomas

1
Maria Andrejczyk s’est donnée beaucoup de mal pour décrocher une médaille olympique. Ce n’est rien à côté de ce qu’elle en a fait…

Champions au grand coeur. On se rappelle du boxeur ukrainien, Wladimir Klitschko qui a cédé son or olympique, gagné en 96 à Atlanta, pour soutenir sa fondation (achetée un million de dollars, l’acquéreur la lui a finalement restitué). Dans un registre proche et remarquable, le geste de l’athlète polonaise, Maria Andrejczyk.

L’argent ne fait pas le bonheur, mais Maria Andrejczyk, si !

Couronnée d’une deuxième place, remportée sur l’épreuve du javelot, aux récents JO de Tokyo (avec un jet à 64,61 m), la jeune femme de 25 ans, avait annoncé, après être passée par le podium, sa volonté de vendre sa médaille d’argent, afin d’aider un jeune enfant de 8 mois, insuffisant cardiaque qui ne peut être sauvé qu’avec des soins couteux.

Vous aimerez aussi:  PSG : Combien vaut désormais Juan Bernat sur le mercato ?

44 000€ pour la médaille gagnée par l’athlète polonaise à Tokyo

« La médaille n’est qu’un objet, mais elle peut être d’une grande valeur pour les autres », explique la vice-championne olympique 2020, d’après des propos qu’elle partage en story, sur ses réseaux sociaux. La vente aux enchères de son précieux, a rapporté 200 000 zlotys, l’équivalent de 44 000 euros. Il en faut un 1,5 millions pour payer l’opération du petit Miłoszek Małysa. A ce jour, plus du million a été récolté et tout le monde peut aider le garçonnet, via la cagnotte lancée, à cet effet.




One Response to Elle vend sa médaille olympique pour sauver un enfant malade

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV