NBA, lock out: « Aboyer » sur Twitter cela peut coûter cher….

Posté le 1 novembre 2011 par

x0

Micky Arison, patron de la franchise NBA, le Miami Heat, a écopé d’une énorme amende de 500.000 dollars parce qu’il n’a fait que commenter sur Twitter – en réponse à l’un de ses « followers » – la période de lock out que traverse actuellement le championnat NBA.

Au fan qui le rudoyait en lui demandant s’il moquait de ce que pensait les fans de basket et lui reprochait (à lui et l’ensemble des propriétaires) d’avoir ruiné la NBA, Micky Arison a répondu du tac-au-tac : « Vous aboyez sur le mauvais propriétaire« . Plutôt frais comme réponse mais cela n’a pas du tout fait rire les autorités du championnat de basket américain qui l’ont condamné à 500.000$ d’amende (365.000€ environ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.