Pau Gasol et ses investissements malheureux dans le business…

Posté le 11 septembre 2012 par

x0

Paul Gasol @Icon Sport

Paul Gasol @Icon Sport

Le basketteur espagnol, Pau Gasol a rompu son contrat de gestion avec l’agence Meta Image avec qui il était lié depuis 2009. Une démarche étonnante pour un duo qui avait fabriqué l’image du joueur ibérique à la perfection jusqu’alors, permettant de gagner jusqu’à 6 millions d’euros de sponsoring personnels. L’agence lui avait même permis d’obtenir un salaire de 22 millions de dollars auprès des Lakers à partir de 2010. Mais la réalité est bien différente.

Selon plusieurs médias ibériques, Gasol a donné des consignes auprès de ses sponsors de ne plus jamais appeler Enrique Rodriguez, le fondateur de Meta Image. Une société qui a fait perdre plusieurs millions d’euros à son joueur vedette. On parle d’environ 10  millions !

En cause, par exemple, l’investissement de l’argent du joueur, via Meta Image, en Roumanie, dans une société fabriquant des panneaux solaires. Deux autres industriels madrilènes étaient de la partie, mais l’investissement n’a pas donné les résultats escomptés et le joueur aurait perdu entre 3 et 5 millions d’euros dans l’affaire.

Pire, la société Meta Image avait noué un accord avec l’homme d’affaire José Ramon Carabante, pour investir dans des projets immobilliés dans la région de Murcie. Finalement, Gasol c’était rendu compte en 2011, qu’il était un actionnaire minoritaire de l’équipe Hispania Racing Team, fondée par Carabante en 2010 et qu’il avait en plus une option d’achat de l’équipe active jusqu’au 22 Aout 2011 ! Une procédure qui a été vite annulée. Mais, l’opération a fait perdre 5 autres millions au joueur des Lakers. Une paille.

Toutefois, hormis ses échecs malheureux dans le business. Les relations entre Gasol et Meta Image c’était détérioré depuis quelques temps à propos d’un renouvellement de contrat. La société de gestion espagnole touche environ 7% du contrat du joueur chez les Lakers et jusqu’à 18% de ses contrats sponsorings et dérivés. Visiblement trop pour Gasol qui voulait revoir à la baisse les prétentions de la société qui avait été construite autour de lui par Enrique Rodriguez. Avec cette rupture, Meta Image perd ainsi plus de 2 millions d’euros par année et son plus gros client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.