Pourquoi Roger Federer va dépasser les 60 millions de dollars de gains cette saison !

Posté le 5 janvier 2010 par

x0

Le Suisse Roger Federer entame mardi au Masters 250 de Doha sa 13e saison sur le circuit ATP. Si le numéro un mondial figure déja largement en tête au classement des joueurs de l’histoire ayant remporté le plus gros prize money depuis ses débuts en tant que professionnel (53 362 068 dollars à l’entame de 2010), il devrait, en plus cette année, dépasser sans difficulté la barre des 60 millions de dollars de gains.

D’après nos calculs Sportune, depuis l’année de son premier titre du grand chelem en 2003, le maître du tennis mondial encaisse en effet, en moyenne, 7 089 248 dollars de ces fameux prize money par saison, finissant six des sept dernières années avec le plus gros total de gains du circuit. De 2003 à 2007, ses récompenses accumulées sur les tournois n’ont cessé d’augmenter allant même jusqu’à franchir la barre des 10 millions de dollars annuel (10 130 620 dollars accumulés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2007). L’an passé encore, en une saison, le Suisse a accumulé 8 768 110 dollars. Alors on est en droit de pense que les 6 637 932 dollars qui lui restent à combler pour atteindre la barre symbolique des 60 millions est à portée de raquette cette année.

Roger Federer

Roger Federer

Une performance qui isolerait encore un peu plus Roger Federer au sommet de l’histoire du tennis. Pete Sampras, deuxième joueur ayant amassé le plus d’argent sur les tournois, a arrêté sa carrière alors qu’il avait gagné 43 280 489 dollars. Pour Roger Federer, à 28 ans, son métier de joueur de tennis ne semble pas encore sur le point de s’achever. Alors imaginons que le Suisse poursuive sur le rythme qu’il tient depuis 2003 pendant encore quelques années. Il pourrait ainsi atteindre l’affolante somme de 100 000 000 de dollars au moment de son 35e anniversaire. Quand on sait qu’André Agassi n’a pris sa retraite qu’à 36 ans, cet exploit apparemment insensé ne paraît plus si impossible que ça. Surtout pour quelqu’un qui s’appelle Roger Federer…

François Palissarde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.