PSG: Ancelotti, le pain, le Louvres et la « crise » italienne…

Posté le 6 septembre 2012 par

x0

Carlo Ancelotti, PSG @Icon Sport

Carlo Ancelotti, PSG @Icon Sport

La Gazzetta dello Sport publie ce jeudi un long entretien réalisé à Genève avec l’entraîneur du PSG, Carlo Ancelotti. Moins de 10 jours après le lancement de la Serie A, Carletto donne bien sûr ses favoris pour le titre de champion d’Italie cette saison, avec la Juventus en tête de liste. A Sportune, on a aussi relevé quelques propos sur la crise du football italien et… Paris. Quelques mots qui nous en disent un peu plus sur les habitudes du technicien italien dans la capitale. Extraits.

Non, le football italien n’est pas en crise pour l’entraîneur du PSG

Même si le PSG a récupéré un bon nombre de grands joueurs de Serie A ces deux dernières saisons, Ancelotti l’assure, le football italien n’est pas en crise. « Ne plaisantez pas ! L’Italie a terminé deuxième du champion d’Europe ! Le manque d’argent actuel doit montrer de nouveaux chemins à exploiter. Il faut se concentrer sur les jeunes. Plus par nécessité qu’autre chose, mais ce n’est pas grave. Je regarde avec intérêt Destro, El Shaarawi, Borini qui est allé à Liverpool. Et je prend soin de Verratti au PSG… »

Ancelotti est fan du pain parisien…

Dans un chapitre plus léger, le journaliste de la Gazzetta demande ensuite à Ancelotti, comment il a été conquis par la vie parisienne. Réponse de l’intéressé: « Avec le pain ». Il ajoute: « Le pain que vous mangez à Paris, vous ne le trouvez nulle part ailleurs dans le monde. » Quelques mois après avoir dit tout le bien qu’il pensait de restaurants parisiens (dont voici son préféré), voilà que Carletto en remet une couche.

… et se rend au Louvres une fois par mois

 Ancelotti explique également se rendre au Louvres une fois par mois. En revanche, il n’est jamais monté sur la Tour Eiffel. Il n’est allé que dessous. « A chaque fois que je la regarde, elle m’émeut, ajoute-t-il. je pense à ceux qui l’ont construite. Comment ont-ils pu réaliser une telle chose en 1889. C’est une merveille ! » Carlo Ancelotti, véritable VRP de Paris en Italie…

Ceara et sa superbe Porsche blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.