PSG – ASSE: Comment les bookmakers imaginent la rencontre ?

Posté le 25 août 2017 par

x4

Unai Emery ne devrait pas avoir à trop trembler pour l’issue du match face à Saint-Etienne. Les bookmakers l’assurent… – @Twitter

Toulouse a pris six pions la semaine dernière (6-2), en « garant le bus devant la défense », dixit le coach Pascal Dupraz. L’AS Saint-Etienne peut-elle faire mieux ce vendredi soir au Parc des Princes ? Si ce mieux revient à concéder moins de buts, alors oui les Stéphanois ont des chances. Si c’est d’aller battre le Paris SG chez lui, ça devient plus difficile à croire. Les bookmakers de France ne l’envisagent pas.

Pour les bookmakers, Paris n’a aucune raison de trembler contre Saint-Etienne, pourtant leader ex-aequo

Paris qui gagne a très faible cote. En moyenne 1,08 sur un marché classique victoire/nul/défaite. Cela signifie que Saint-Etienne qui s’impose paie beaucoup plus cher, à 24 fois la mise de départ. Le nul sinon est à la moyenne de 10,45 chez les six opérateurs de jeux que nous avons consulté. Le différentiel est donc plus grand que ne le suppose le classement de la Ligue 1, après les trois premières journées : autant que les Parisiens, les hommes d’Oscar Garcia se présentent au Parc des Princes, en équipe jusqu’ici triomphale (3 matchs, autant de victoires).

3-0 le score le plus envisagé de cette affiche PSG – ASSE

Ça n’empêche que tous les scénarios les plus envisagés conduisent à une victoire du club de la capitale. Le plus sévère étant sans doute pour les Verts, que le 3-0 ressort du reste, à la cote de 6,15 et 6,85 le 2-0 final. L’ASSE qui s’impose 1-0 est, sinon, à 62,8 contre un.

Neymar ou pas Neymar ? Surement. Edinson Cavani aussi…

S’ouvre enfin le moment de pointer les buteurs de ce match PSG – ASSE. Neymar ou pas Neymar ? Probable avec une cote à 1,35 presque aussi faible que le plus axial Edinson Cavani, à 1,25. Les meilleures chances de voir les filets trembler, au Parc des Princes ce soir, reposent très largement sur leurs épaules. ,

4 réflexions au sujet de « PSG – ASSE: Comment les bookmakers imaginent la rencontre ? »

  1. Gooof

    Très intelligent David…
    Je suis stéphanois depuis 20ans je n’espère pas voir neymar nous planter 5 buts mais dela a espérer voir se blesser un tel joueur hors norme c’est vraiment ne pas aimer le foot, le vrai foot. Sans parler du manque de respect et d’empathie que cela implique…. désolant de lire ça.

    Répondre
  2. sava

    C’est vrai que souhaiter la blessure de l’adversaire il fallait le faire !
    Putain il y des gens qui devraient s’acheter un cerveau !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.