PSG et la banque qatarie: Ces rumeurs similaires qui ont fait flop…

Posté le 20 septembre 2012 par

x0

Parc des Princes - @Iconsport

Parc des Princes – @Iconsport

La rumeur lancée mercredi  d’un possible sponsoring de la Qatar National Bank (QNB) sur un contrat d’environ 100 millions d’euros annuel durant 4 ans pour être présent sur le maillot du PSG et le naming du Parc des Princes, relance une autre rumeur de la même banque en Formule 1 il y a un an tout juste. QNB avait été annoncé comme sponsor de l’équipe Williams avec un contrat de 10 ans et 500 millions d’euros à la clé. Le contrat n’a jamais vu le jour.

Comme notre précédent article sur le sujet le mentionnait, rien n’indique que la somme annoncée corresponde réellement à la valeur du maillot et du naming. Nous en sommes probablement loin même. Dans l’histoire du sport business, une règle s’applique : ne pas annoncer trop tôt un deal et lorsqu’un accord est lancé dans la presse, c’est avant tout une information destinée à valoriser un projet pour un autre prospect. Un peu compliqué mais en général, cela fonctionne. La preuve…

En vidéo, voici les clubs de sports les plus valorisés au monde (Forbes, juillet 2012)

Les clubs de sports les plus chers du monde 2012 par Sportune

Le précédent d’AirAsia avec Manchester United

2009. Tony Fernandes, patron de la compagnie aérienne AirAsia, publie une photo sur son blog. Il est habillé d’un maillot de Manchester United floqué du logo de sa compagnie. Buzz immédiat. L’homme d’affaire malaisien indique qu’il est d’accord pour un sponsoring de 25 à 30 millions d’euros par année avec le club anglais, qui était alors à la recherche d’un nouveau sponsor après le départ d’AIG. Finalement c’est AON qui aura le maillot de United. Quelques temps auparavant, c’est la rumeur d’un partenariat possible entre PUMA  et le FC Barcelone d’une valeur de 125 millions d’euros sur 5 ans, qui faisait le tour des gazettes.  Finalement ? Le club catalan renouvellera son accord avec Nike pour 150 millions d’euros (plus cher donc sur la même période de 5 ans).

Les nombreux exemples de la F1…

En Formule 1, cette démarche est très courante. En 2005, avec le départ des marques de tabac, il y a eu une multitude de deals commerciaux qui ont été annoncés et finalement pas concrétisés. Exemple avec INTEL, qui avait un accord en Septembre 2005 avec McLaren pour 2006/2007 et 2008 d’une valeur de 120 millions de dollars et avait été annoncé comme sponsor principal. Finalement 3 mois plus tard, c’est Vodafone qui est annoncé via un deal de 800 millions sur 10 ans.

Découvrez aussi les 10 sponsors maillots les plus chers du monde du football

L’année suivante (2006), Honda annonce Emirate Airlines comme sponsor pour 3 ans pour un total de 150 millions d’euros environ. Il n’y a jamais eu de monoplace Honda avec le logo de la compagnie. Un peu plus vieux dans le temps, l’équipe Jordan en 2001 avait annoncé avoir obtenu un deal avec Vodafone pour 180 millions de dollars sur trois ans. Finalement le géant des télécoms signera avec Ferrari pour 150 millions à partir de 2002.

Des annonces souvent utilisées… pour attirer d’autres sponsors et faire monter les prix !

Bref, dans l’histoire du sport, il existe une quantité impressionnante de deals annoncés ou de rumeurs de sponsoring,  parfois spectaculaires, qui n’ont jamais vu le jour. Dans chacun des cas précités, c’est une valorisation de l’un et de l’autre. Le sponsor est valorisé par un deal important et l’équipe valorise son emplacement publicitaire… pour une autre cible. A moins que Qatar National Bank soit une exception avec le PSG ? L’avenir nous dira.

Les voitures du PSG volume 2, Claude Makelele et sa Mercedes Classe C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.