PSG: les détails du futur « Camp des loges »

Posté le 8 juillet 2012 par

x0

Nasser Al Khelaifi, président du conseil de surveillance du PSG @Icon Sport

Nasser al-Khelaïfi, les supporters vous disent merci | @IconSport

Les projets qataris pour le PSG ne manquent pas, ils affluent même. Afin de se convertir en superpuissance européenne du football, il faut bien plus que des joueurs à 42M€ comme Pastore ou 26M€ comme Lavezzi. En effet, les actionnaires du PSG vont négocier dans le même laps de temps le dossier du nouveau stade du club, ainsi qu’un inédit centre d’entrainement de luxe. Le JDD a pu avoir accès au cahier des charges de ce projet, qui se situe à des années lumières du Camp des loges sur tous les points. Avec pour modèle le centre d’entraînement d’Arsenal, la direction du PSG souhaite construire des infrastructures à la hauteur de ses ambitions. Projet.

PSG: une superficie de 60 hectares envisagée pour le « nouveau Camp des loges »

Arsenal a consacré plus de 38M€ à son « camp de base » situé à Shenley, c’est sur cette base que les dirigeants qataris tablent. Ceux-ci ont lancé un appel à projet en avril dernier avec pour horizon juillet 2015, date à laquelle le club pourrait investir les nouvelles installations. Justement, le projet prévoit une superficie de 60 hectares pour celles-ci, « 30 hectares pour la partie sportive et une réserve foncière de la même taille […] pour des projets immobiliers complémentaires ». Ce serait même supérieur aux 58 hectares du club londonien et infiniment plus grand que les 7,3 hectares actuels du Camp des loges.

Le PSG toujours à Saint-Germain-en-Laye?

13 terrains d’entraînement dont un couvert, deux stades de 5.000 et 1.000 places ainsi que 20.000 m² de locaux hébergeant un centre médical et de recherches – voici en détails les désirs qataris. Ceux-ci ne devront pas être à plus de 30 minutes du Parc des Princes – oui, en effet, il se peut que Saint-Germain-en-Laye ne soit plus la cité-hôte du club parisien. Même si le berceau historique du PSG reste le favori pour accueillir les nouvelles infrastructures, les candidatures de Poissy et Saint-Quentin-en-Yvelines répondent également aux critères requis (Louveciennes et Montesson postulent également).

Tout est en place

Le « Camp des loges 2.0 » n’est qu’à l’état de projet pour le moment, mais la manne financière sans mesure du club parisien est l’assurance qu’il verra le jour. En plus de ses moyens personnels, le PSG explique que « des recettes additionnelles peuvent être générées par le projet (cession de droits à construire pour un hôtel, restaurant, boutique, séminaire…) », soit un apport supplémentaire. Les bases sont établies, les sous sont disponibles, ne reste plus qu’à choisir l’endroit idéal…

Ecrit par @Marcelo6Martins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.