PSG et Monaco : Le montant des primes gagnées en poules, en Ligue des champions

7 décembre 2017 à 15:53 par Thomas

0

Déjà plus de 26M€ de primes à la performance engrangées par le PSG en Ligue des champions. Et beaucoup plus encore d’espérés… – @Twitter

Le parcours des uns et fini, pour les autres il ne fait vraiment que commencer, mais l’AS Monaco et le Paris Saint-Germain, malgré des fortunes diverses dans le tournoi ont validé un certain niveau de primes financières, du fait de leur parcours en Ligue des champions. Par primes s’entend celles que versent l’UEFA organisatrice de l’épreuve, aux équipes qui l’ont disputé, selon la performance sportive de chacune.

L’AS Monaco termine sa Ligue des champions avec près de 4 fois moins de primes à la performance

Pour l’AS Monaco, le résultat se limite à la portion quasi-minimale. Avec seulement deux matchs nuls en phase de groupe qui lui rapporte un demi-millions d’euros chacun. Soit un million d’euros qui s’ajoute à la prime de base de 12,7 millions d’euros, commune aux trente-deux équipes enregistrées au départ de la phase finale. Le club princier termine sa compétition sur un total de 13,7 millions d’euros de primes à la performance. Demi-finaliste la saison dernière, il avait remporté plus de 40 millions d’euros, hors marketpool sur lequel nous reviendront plus tard.

Le Paris SG a (presque) fait le plein après la phase de groupes

A l’inverse, le Paris Saint-germain a engrangé. Il s’en est fallu d’une défaite au Bayern Munich pour qu’il fasse une moisson pleine, en rapportant que des succès en phase de groupe. Victoires que l’UEFA bonifie de 1,5 millions d’euros de bonus. Cela signifie qu’à l’ajout des 12,7 millions d’euros commun à tout le monde et des cinq succès enregistrés jusqu’ici, le club de la capitale a cumulé 20,2 millions d’euros, en poules. Sa qualification pour les huitièmes lui vaut 6 millions d’euros de plus soit, à ce stade du tournoi, au moins 26,2 millions d’euros garantis.

Monaco et Lyon sortis, le PSG n’a plus à partager le reste des revenus du marketpool

Et ça, sans les recettes de l’audiovisuel, puisque l’UEFA reverse en fin de compétition, une part des revenus payés par les chaînes, selon les équipes qu’elles diffusent. Avec l’élimination précoce de l’Olympique Lyonnais, en barrages et celle de l’AS Monaco dès la phase de groupe avantage grandement le club parisien qui n’a plus, en effet, à partager le gâteau pour la suite du tournoi. C’est près d’une dizaine de millions d’euros en plus pour le PSG et jusqu’à beaucoup plus, suivant son résultat final.

A voir également >>> Le détail de toutes les primes à la performance de la Ligue des champions 2017-2018

Jusqu’à plus de 100 millions d’euros possibles pour Paris

Gagner le tournoi lui permettrait d’approcher et même dépasser les 100 millions d’euros de gains au total. La saison dernière, l’élimination en quart contre le Barça avait rapporté un peu plus de 55 millions d’euros au global. C’est à la Juventus Turin, finaliste du tournoi, que l’UEFA a reversé la part la plus conséquente : 110 millions d’euros entre primes à la performance et marketpool.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑