PSG – OM: On a comparé les salaires du Clasico 2012…

Posté le 6 avril 2012 par

x3

PSG - OM - @Iconsport

PSG - OM - @Iconsport

Le grand jour approche pour le Clasico 2012 de la Ligue 1, PSG – OM. Dimanche, les Marseillais de Didier Deschamps se déplacent au Parc des Princes pour défier le club parisien, devenu aujourd’hui la plus grosse puissance financière du championnat. Pour Sportune, l’évènement est l’occasion d’un intéressant comparatif entre les salaires des joueurs du PSG et de l’OM. Avec le marché des transferts hivernal et depuis le dernier bilan effectué sur les deux clubs en octobre, les grilles salariales ont encore beuacoup évolué, surtout côté parisien et l’écart n’a jamais été aussi grand entre les deux clubs. On fait le point…

PSG – OM: Le Clasico 2012 de la Ligue 1 est encore plus déséquilibré qu’au match aller côté salaire

Cette saison, pour la première fois depuis bien longtemps, le PSG a dépassé l’OM en terme de masse salariale. C’était déjà le cas en début de saison. Mais avec avec les recrutements de janvier, l’écart commence vraiment à prendre une ampleur conséquente. Rendez-vous compte, en l’espace d’un peu plus d’un mois, Paris a remplacé son ancien entraîneur, Antoine Kombouaré (110 000 euros brut par mois) par Carlo Ancelotti et ses fameux 500 000 euros mensuel (soit le double de Didier Deschamps à l’OM). Sur le terrain, l’effectif s’est étoffé d’Alex, Thiago Motta et Sherrer Maxwell. Leurs salaires brut cumulés représentent la bagatelle de 10,6 millions d’euros supplémentaire.

5 joueurs du PSG sont mieux payés que le Top salaire de l’OM contre 3 en début de saison

Du coup, la hiérarchie des rémunérations du PSG (voir la grille des salaires du PSG 2012 mise à jour en détail) est chamboulée. Alex (4,1M€ brut annuel) apparaît directement à la 1re place en compagnie de Diego Lugano. Thiago Motta (4M€ brut annuel) est 3e et Sherrer Maxwell (2,5M€) éjecte Guillaume Hoarau du Top 10. Alors qu’avant, 3 joueurs parisiens dépassaient la top rémunération marseillaise (Alou Diarra et ses 3,8M€ brut annuel), ils sont aujourd’hui 5 à avoir dépassé le milieu de terrain. Paris dispose aussi de 9 joueurs dans le Top 20 des salaires de Ligue 1 établi par l’hebdomadaire France Football. L’OM compte 3 représentants dans cette hiérarchie. Et l’écart n’est pas prêt de diminuer puisque des joueurs comme Nenê, entre autres, devraient bientôt entamer des négociations pour augmenter encore leur salaire au PSG.

Le Clasico 2012 PSG – OM, c’est 21 joueurs des deux effectifs à plus de 200 000 euros par mois

Au final, selon nos chiffres réactualisés avec le mercato hivernal, 9 joueurs de l’OM dépassent la barre symbolique des 200 000 euros brut mensuel. Ils sont 12, aujourd’hui, à franchir le cap du côté du PSG. Vous l’aurez compris, au total, donc, dans un Clasico PSG – OM version 2012, 21 joueurs des deux effectifs sont à plus de 200 000 euros par mois.

Notre Top 10 des plus gros salaires du Clasico 2012 PSG – OM:

1. Lugano (PSG) : 4,1M€ brut annuel
1 ex. Alex (PSG) : 4,1M€
3. Thiago Motta (PSG): 4M€
3 ex. Mamadou Sakho (PSG): 4M€
5. Mohamed Sissoko (PSG): 3,9M€
6. Alou Diarra (OM): 3,8M€
6 ex. Nenê (PSG): 3,8M€
8. André-Pierre Gignac (OM): 3,7M€
9. Kevin Gameiro (PSG): 3,6M€
10. Jérémy Menez (PSG): 3,3M€

N.B.: A ceux qui seraient étonnés de ne pas voir l’Argentin du PSG, Javier Pastore, dans cette liste, l’estimation sur la rémunération du joueur a été dévalorisée à 240 000 euros brut par mois (2,9M€ par an) par le magazine France Football mi-mars. En revanche, il n’est pas exclu que le joueur ait négocié diverses primes, non-inclus de manière directe dans le salaire.

Ceara et sa superbe Porsche blanc

3 réflexions au sujet de « PSG – OM: On a comparé les salaires du Clasico 2012… »

  1. Bertrand

    C’est vrai que 4M€ c’est beaucoup d’argent mais bon sinon leur salaires ne sont pas si élevé que ça en regard de l’argent qu’ils permettent au club de gagner.
    Sinon en fait ils sont tous dans un mouchoir de poche à priori, c’est bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.