PSG Qatari, avatar de l’OM de Tapie 20 ans plus tard ?

Posté le 19 juillet 2012 par

x10

Tapie et l'OM de 1993 - @Iconsport

Tapie et l'OM de 1993 - @Iconsport

Zlatan Ibrahimovic, Marco Verrati, Thiago Silva, les arrivées et le 11 de départs du PSG est plus que séduisant et fera entrer le club dans une nouvelle dimension au niveau Européen. Les Qataris ont marqué les esprits et Carlo Ancelloti devra faire bouillir la potion magique pour permettre au club de la capitale d’obtenir le sacre ultime de la Ligue des Champions que les supporter français attendent depuis 1993 et un certain club de l’OM de Bernard Tapie. D’ailleurs, le parallèle entre les deux époques est troublant…

Le PSG domine les finances de la Ligue 1 comme l’OM à l’époque

Toute la presse papier et internet se demandent si la Ligue 1 ne va pas être vampirisé par le PSG, voire si le club parisien ne va pas perturber de sa puissance financière un championnat moribond depuis plus de 10 ans.  En termes de budget le PSG franchira la barre symbolique des 200 millions de budget, alors que l’OL et l’OM tourneront à 150 millions pour la prochaine saison et même plus près de 100M€ pour Marseille. Mais cette situation a déjà été vue il y a 20 ans en France. Le résultat ? Une domination sans partage et un titre européen.

Zlatan Ibrahimovic @Iconsport

Zlatan Ibrahimovic @Iconsport

Il y a 20 ans, l’OM était l’avatar du Milan AC version française…

Il y a 20 ans, en effet, un club dominait les débats en Europe. Le Milan AC de Silvio Berlusconi était la référence, avec son stade ultra moderne de San Siro, ses stars hollandaises aux salaires exorbitants et son budget de 350 millions de francs de l’époque. En France, Bernard Tapie a réalisé le temps de quelques saisons un avatar parfait du Milan : l’OM. Les stars ont aussi foulée la pelouse du stade Vélodrome. Le budget a explosé pour devenir le deuxième d’Europe derrière le Milan avec 300 millions de francs (chiffres L’Humanité) et en 1994, un pré accord avec Maradona avait été conclu avec un salaire de 10 millions de francs de l’époque, toujours selon L’Humanité. Un record qui sera brisé par les problèmes de toxicomanie du génie argentin durant la coupe du monde 94 aux Etats-Unis.

A l’époque, l’OM a d’abord acheté à l’étranger…

L’OM de Tapie a aussi débuté en achetant des joueurs à l’étranger pour ensuite favoriser le marché intérieur, comme l’a fait l’Olympique Lyonnais 10 ans plus tard. Le PSG reprend le cycle, avec plus de moyens encore que Tapie et Aulas, voire Canal + il y a 15 ans, alors que la chaine cryptée était propriétaire du club parisien. Si on se réfère au passé, ce fameux déséquilibre ne tuera donc pas le championnat, il lui redonnera de l’intérêt.

Sorry, there are no polls available at the moment.

10 réflexions au sujet de « PSG Qatari, avatar de l’OM de Tapie 20 ans plus tard ? »

  1. Harry75010

    Attention, si c’est plutôt intéressant de faire le parallèle entre les deux, ce qui n’est pas faux en soi puisque l’OM à l’époque avait recruté un certain Boksic et que les journaux titraient « l’homme qui valait 100 millions (de Francs). Alors, oui, l’OM des années Tapie ont recruté des stars de l’époque, MAIS essentiellement françaises avec les Papin, Boli, Deschamps, Desailly, Cantona, Giresse ou encore Tigana…

    Quelques vedettes internationales ont aussi été recrutée comme Rudi Völler, Boksic donc ou encore Karl-Heinz Förster, sans compter Beckenbauer sur le banc… Mais ne dites pas que l’OM a commencer à recruter à l’étranger, Tapie a surtout recruter Français et les 3/4 des joueurs de l’OM évoluaient en équipe de France…

    Quant à votre référence à Maradona est bourrée d’erreur… D’abord, Maradona a failli venir à l’OM, mais en 1989 et non 1994 comme vous l’affirmez… S’il n’est pas venu, ce n’est pas une question de cocaïne, mais juste la mafia napolitaine qui avait bloqué le transfert qui était pourtant ficelé entre Tapie et Maradona, avec Michel Hidalgo en tant qu’intermédiaire.

    Répondre
    1. Name

      « ce qui n’est pas faux en soi puisque l’OM à l’époque avait recruté un certain Boksic et que les journaux titraient « l’homme qui valait 100 millions (de Francs) »

      Erreur!

      Boksic a été VENDU 100 millions par l’OM qui l’avait acheté une misère deux années auparavant. Ça a été la même chose pour Papin acheté moins de 10 millions puis revendu 90 millions au Milan AC après avoir caracolé pendant des années dans les classements des buteurs européens. Il me semble d’ailleurs que c’était les deux records européens de l’époque, c’était bien des ventes de l’OM et non pas des achats.
      D’une manière générale, l’OM a certes acheté des stars du ballon rond mais elle a tout autant « fabriqué » ses stars. Au deux noms précédent on pourrait y ajouter, Adebi Pelé, qui est devenu le meilleur joueur africain de la décennie ou encore une flopé d’internationaux français qui ont grandi en même temps que l’OM arrivé au sommet européen (Boli, Barthez, Desailly, Sauzée, Deschamps, etc.).

      Le modèle du PSG se trouve plutôt du côté de Chelsea ou de City, où des mécènes font en sorte que le club dépense à fonds perdu des sommes sans commune mesure avec leurs recettes de manière à obtenir un avantage sur la concurrence pour permettre à leur club de gagner des titres. C’est ce qu’on appelle le dopage financier. Outre le fait qu’il fausse la concurrence, le dopage financier est également critiquable parce qu’il contribue à une inflation sur les prix qui contribue à déséquilibrer l’économie du football.

      Répondre
    2. Mouest

      l’OM recrutait « français »! Sans blague???? T’avais droit qu’à 3 joueurs étrangers dans ton effectif à l’époque! Ton argument tombe à l’eau!

      Répondre
      1. Name

        Comme tu dis « avait le droit à 3 joueurs français », or une équipe de foot, c’est 11 joueurs sur le terrain + 5 sur le banc.

        Répondre
  2. Marc Limacher

    Pour l’affaire Maradona, il y a eu une autre tentative en 1994. Le coup de 1989, tout le monde peut la lire dans l’Equipe.fr, mais j’ai un article (papier) de l’Humanité de Février 1997 sous les yeux qui parle de 1994 et non 1989.

    Répondre
    1. chris

      En 1994, l’OM était relégué en D2, conséquence de l’affaire VA-OM. Je doute que le pré-retraité Maradona fut intéressé par le challenge.

      Autre erreur, l’OM recrutait essentiellement français ne serait-ce que parce qu’il était interdit à l’époque d’aligner + de 3 joueurs n’ayant pas la nationalité française.

      Répondre
    1. Palissarde

      @Ak Pour info, Maradona n’est pas du tout le sujet du papier. Il s’agit simplement d’une anecdote. Cette version des faits est tirée d’un article paru dans l’Humanité, non sur son site web, comme l’auteur de cette news le (re)précise plus haut dans les commentaires. Bien sûr, tout le monde connaît l’approche de 89. Mais nous citons toujours nos sources.

      Répondre
  3. Manouche

    Certes Harry, mais si y’avait pas plus de joueurs étrangers c’est aussi parceque tout cela se déroulait avant un certain « Arret bosman »… t’as entendu parlé?

    Répondre
  4. Arrah

    « Un record qui sera brisé par les problèmes de toxicomanie du génie argentin durant la coupe du monde 94 aux Etats-Unis. »

    C’est totalement faux. Cela c’est passé en 1989 et n’a aucun rapport la coupe du monde 1994.

    A l’époque, des fuites concernant ce transferts ont eu lieu. S’en est suivi un article dans « l’équipe » annonçant le transfert comme acquis, ce qui a eu l’effet de mettre littéralement le feu a Naples, et a conduis le président du Napoli a refuser le transfert pour sauver sa tête…

    —> http://www.dailymotion.com/video/x8uopa_maradona-a-l-om-retour-sur-un-mirag_sport

    —> http://www.dailymotion.com/video/x5qann_maradona-voullait-jouer-a-marseille_sport

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.