PSG transfert: Beckham, même sa fortune c’est flou

Posté le 24 novembre 2011 par

x0

David Beckham bientôt au PSG ? @Iconsport

David Beckham @Icon Sport

Peut importe où jouera David Beckham dans les semaines à venir, l’ancien joueur de Manchester United et du Real Madrid est et restera une icône planétaire et publicitaire. Le journal l’Equipe dresse ce jeudi un portrait du Spice Boy version Business. David Beckham, grâce à ses revenus publicitaires et à ses salaires de joueur de football, aurait accumulé selon France Football une richesse de 236,8 millions d’euros entre 1999 et 2011. Le problème avec les montants trop élevés c’est qu’il est très facile de se tromper sur la somme exacte. En tout cas, au mois d’octobre dernier, le site internet « FourFourTwo » avait révélé de son côté que la fortune accumulée de David Beckham s’élevait à 157 millions d’euros! Alors qu’en début d’année, le Sunday Times donnait le Spice Boy à la tête d’une fortune estimée à 216 millions de dollars (161 millions d’euros).

Entre 236,8M€ et 157M€ les chiffres varient à propos de la fortune accumulée de David Beckham

Conclusion, soit le joueur des Los Angeles Galaxy a gagné 80 millions d’euros en un mois et demi soit les chiffres sont faux pour tout ou partie. La deuxième solution semble être la plus envisageable. L’étude du journal l’Equipe de ce jeudi se concentre sur deux pages mais une édition spéciale aurait pu être consacrée à David Beckham vu le nombre de sponsors et de partenaires (30) emmagasinés depuis le début de sa carrière en 1995, qui lui ont rapporté beaucoup d’argent. Rien de surprenant donc à ce que les chiffres divergent!

David Beckham ne doit plus être à 2 ou 3 millions d’euros

Le Spice Boy a connu une très longue carrière, jalonnée de succès sportifs (Manchester United, Real Madrid, Los Angeles Galxy, Milan AC…) qui ont enrichi là encore son compte en banque. Et même si ses exploits sont moins retentissants en Europe ces derniers temps, son club des Los Angeles Galaxy lui verse encore un salaire de 4,5 million d’euros par an. L’ancien galactique a su aussi gérer sa rente pour l’investir dans l’entreprise de son épouse, Victoria. La société familiale leur a ainsi rapporté 87 millions d’euros entre 2002 et 2009.


Enfin, le plus gros de ses revenus (72 % ) s’est fait à travers des spots publicitaires pour les marques Adidas (3M€/an), H&M (7M/€), Coty Inc. (1,5 M€/an), Pepsi-Cola (1,5 M€/an), Samsung (2,6 M€), Sainsbury (3,7 M€). Soit, sur la seule année 2011, l’énorme somme de 19,3 millions d’euros. Personne sur la planète foot, ne justifiant de pareils revenus publicitaires, cela peut expliquer qu’en 20 ans, il y est eu des oublis ou des erreurs, sur le véritable business de David Beckham qui reste, quoi que l’on puisse écrire, une énorme machine à cash !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.