Raikkonen: Contrat en or chez Mercedes GP en 2013 ?

Posté le 20 novembre 2011 par

x0

Kimi Raikkonen bientôt de retour en F1 - @Iconsport

Kimi Raikkonen - @Iconsport


Le retour de Kimi Raikkonen en Formule 1 l’an prochain chez Williams agite sérieusement les médias et des plans autour de ce comeback se dessinent. Le champion du monde 2007 pourrait, selon le magazine italien Autosprint, signer un contrat d’une seule année (2012 avec une option 2013) avec l’équipe anglaise Williams. Mais, cet accord ne serait qu’une simple étape pour le pilote finlandais ; son manager, Steve Robertson sondant sérieusement l’équipe Mercedes GP pour 2013.

Kimi Raikkonen pour remplacer Michael Schumacher chez Mercedes GP ?

Il semblerait que le projet soit de remplacer Michael Schumacher par Kimi Raikkonen, dans l’équipe allemande à l’horizon 2013, avec la perspective de toucher un salaire plus important encore et proche de 30 millions d’euros annuel. Tandis que Williams en propose 6 millions + 10 millions sous la forme de stocks options et primes pour les saisons 2012 et 2013. Les liens entre le constructeur allemand et Kimi Raikkonen remontent à 2002, lorsque Mercedes-Benz était fournisseur et actionnaire de l’équipe McLaren. La marque à l’étoile a même payé 50% de son plantureux contrat estimé alors entre 2002 et 2006 à 120 millions de dollars.

Vettel à 10M€ plus performant que Raikkonen à 30M€…

Lors de son éviction de chez Ferrari en fin d’année 2009, une rumeur le plaçait déjà chez Mercedes GP pour 2010. Mais, le team basé à Brackley en Angleterre avait signé Michael Schumacher pour trois saisons. L’intérêt des agents de Kimi Raikkonen pour Mercedes GP est stratégique. La famille Robertson estime que pour gagner en Formule 1, seul un constructeur aura les moyens de vaincre sur le long terme et de pouvoir payer de gros salaire. L’hégémonie de Red Bull Racing, tente de leur démontrer le contraire et perturbe sérieusement leur plan de retour en termes de prétention salariale. En effet, un Vettel a 10 millions d’euros, double champion du monde en 2012, sera, le pense-t-on dans le paddock, toujours plus performant qu’un Raikkonen à 30 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.