Raikkonen en F1, le début de la révolution Lotus ?

Posté le 29 novembre 2011 par

x0

Kimi Raikkonen - @Iconsport

Kimi Raikkonen - @Iconsport

L’annonce de Kimi Raikkonen en F1 chez Lotus en 2012 bouleverse l’échiquier des volants de l’équipe basée à Enstone. Le second pilote du team, Vitaly Petrov, a été convoqué pour une réunion mardi matin. L’émergence du champion du monde finlandais a provoqué des remous dans le line-up 2012 de l’équipe Lotus Renault GP. Le Français, Romain Grosjean était considéré comme le favori par beaucoup d’observateur. L’intéressé lui-même, samedi, avait indiqué qu’il était confiant pour l’avenir et qu’une décision ne saurait tarder. Raikkonen confirmé, c’est le cas Petrov qui pose question…

Raikkonen avec Petrov ou Grosjean chez Lotus ?

Oksana Kossatchenko, l’agent du pilote russe, a déclaré à l’agence Reuters : « Demain matin, j’ai une réunion pour décider quoi faire et savoir si nous restons ou pas. Je suppose que nous allons trouver une solution et ensuite nous aurons quelques jours pour décider. Nous aimerions connaître les plans de l’équipe avant de confirmer la présence de Vitaly. »  Une réaction n’ayant pas vraiment d’influence. Considéré par beaucoup comme disposant d’un budget de 10 millions d’euros, Vitaly Petrov n’est en fait pas un pilote qui paie son volant. Il est un outil d’image qui a permis à l’équipe de signer pour 10 millions d’euros de contrat sponsoring en Russie principalement. Son départ n’active pas obligatoirement un transfert de fond vers une autre équipe.

Avec Raikkonen, Lotus entre dans un nouveau cycle…

Côté marketing, l’équipe souhaite modifier son image et faire moins cheap qu’auparavant. Prestige Lotus oblige. Avoir un logo de la marque populaire russe LADA (dont le groupe Renault SA est actionnaire majoritaire) est donc considéré comme anormal pour un professionnel du marketing. Enfin, le comportement, ces 6 derniers mois du pilote russe dans la presse de son pays ont déçu l’équipe. Le clash récent, permet de penser qu’il a été volontaire.  Il n’est donc pas impossible que Romain Grosjean hérite du volant de Petrov pour 2012. Quoi qu’il en soit et comme l’a indiqué ce matin le propriétaire de l’équipe, Gérard Lopez, le team d’Enstone entre avec Raikkonen, dans un nouveau cycle devant permettre d’être un acteur majeur pour l’avenir. Une révolution est en marche donc.

A lire aussi: Les premières déclarations de Raikkonen après son retour en F1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.