Ribery protégé par l’Allemagne avant Bayern-OL

Posté le 20 avril 2010 par

x0

Franck Ribéry, vedette du plus prestigieux club de football allemand, le Bayern Munich, est impliqué dans une affaire de proxénétisme avec mineure. A l’image du déferlement médiatique qui se passe en France, l’histoire pourrait aussi faire grand bruit outre-Rhin, les Bavarois disputant, en plus, mercredi, une certaine demi-finale de Ligue des Champions contre l’Olympique lyonnais… Pourtant non. Rien du tout ou presque ! Aucun média allemand n’a décidé d’accorder une place conséquente à cette histoire en ce début de semaine, alors que les quotidiens du pays ne sont pas connues pour faire dans la dentelle d’habitude concernant les histoires de mœurs. Kicker, le bihebdomadaire de référence, évoque simplement un « Sex-Skandal » touchant des joueurs de l’équipe de France dans son édition parue ce lundi. Quelques lignes placés tout en bas d’une page. On a fait le tour du magazine, on a eu du mal à la trouver…

Kicker ne s'épanche pas sur l'affaire Ribery

Kicker ne s'épanche pas sur l'affaire Ribery

Le site internet du journal, lui, s’épanchait un peu plus sur le sujet, indiquant que Ribéry pourrait faire partie des acteurs principaux de l’affaire. Cette information a disparu en moins d’un quart d’heure de la plateforme, selon L’Equipe. Le quotidien français laisse même entendre que Kicker aurait enlevé ce titre après un coup de fil du Bayern Munich ! Le club fait tout pour préserver l’une des pièces maitresses de son dispositif avant le choc face à l’OL. L’entraîneur, Louis Van Gaal, n’a d’ailleurs envisagé aucune sanction contre Ribéry argumentant avec une jolie langue de bois : « Chez nous, au Pays-Bas, on a l’habitude de dire que tant qu’une enquête est en cours, il est préférable de se taire. » Motus et bouche cousue, donc. Le plus important, en Allemagne, c’est que Ribéry marque des buts mercredi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.