Sébastien Loeb: Le WRC, un outil marketing alternatif

Posté le 16 novembre 2011 par

x0

Sebastien Loeb en WRC - @Iconsport

Sebastien Loeb en WRC - @Iconsport

Le 8ème titre de champion du monde de rallye de Sébastien Loeb est un événement majeur dans le sport automobile. Salué par le monde entier, la performance provient, malgré tout, d’une discipline encore confidentiel. Même en France. Deuxième sportif préféré des français, Loeb est un cas à part. Rares sont ceux qui ont vu le pilote en spécial et encore plus rares sont ceux qui ont vu le pilote en action à la télévision. En effet, hormis un rapide compte rendu dans les JT et dans les émissions automobiles ou de sport, la visibilité du WRC est très limitée dans l’hexagone. Une situation propice pour construire une histoire autour du pilote. Une situation unique dans un monde ou l’hyper-médiatisation, fabrique l’image par le prisme des médias.

En WRC, l’équipe de Sébastien Loeb a un budget 6 fois inférieur à Ferrari en F1

Pas étonnant que les budgets soient moins importants qu’en Formule 1, voir même en Endurance. Citroën Sport, par exempe, tourne avec 35 millions d’euros pour une saison. En Formule 1, Ferrari dispose de 200 millions d’euros, tandis qu’Audi Sport propose 60 millions d’euros pour viser la victoire aux 24 Heures du Mans chaque année. Une discipline moins coûteuse donc, mais qui n’attirait aussi plus les constructeurs depuis un moment. Durant des années, seul deux constructeurs se sont battus : Citroën et Ford. L’arrivée de Mini et surtout de Volkswagen va permettre de redonner un intérêt perdu.

En WRC, Sébastien Loeb peut raconter de belles histoires, peu de monde voit les courses…

Pourtant, avec seulement 50 millions de téléspectateurs dans le monde sur une saison, cette relative médiatisation n’est pas ce qui motive les constructeurs. Ce qui les motive tient en deux principes simples : Sébastien Loeb et Storytelling. En effet, battre l’octochampion du monde serait une performance, d’autant que ce dernier a prolongé de deux années. Enfin, le marketing autour du duo Citroën – Loeb, est basé sur le modèle ancien du héros qui se bat sur les routes du monde entier avec vaillance. Une histoire, comme écrit plus haut, construite de toute pièce. Ce qui est bénéfique pour un constructeur automobile souhaitant développer une image. Le WRC évolue donc comme un outil de marketing alternatif.

Découvrez le salaire record de Sébastien Loeb pour 2012 et 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.