Top 5 des conseils pour décrocher un stage/emploi dans le sport business

15 avril 2021 à 14:35 par Article partenaire

0
Un numéro spécial signé Sport Stratégie, pour trouver un stage ou un emploi dans le, domaine du sport business.

Le Sport Business ou Sport Management est un secteur tendance pour trouver un stage ou un emploi. Nombreux sont les étudiants qui s’intéressent aux différents métiers qui émergent. Sport Stratégies a réalisé un magazine Hors-Série gratuit sur cette thématique. Extrait de celui-ci, voici 5 conseils pour décrocher un stage/emploi dans le sport business.

Télécharger gratuitement le magazine ici

Jeux Olympiques de Paris 2024, Coupe du monde de rugby en 2023, Championnats du monde de Ski 2023 et d’autres évènements vont insuffler une dynamique permettant la création de plusieurs emplois dans notre pays et dans le monde entier. Ces événements font de la France un pays impliqué dans le monde du sport, une partie importante de sa tradition et de sa culture. Elle peut aussi compter sur ses événements récurrents comme le Tour de France, son Grand Prix de Formule 1, ou encore ses meetings d’Athlétisme, entre autres.
Mais comment s’impliquer dans les événements sportifs, son organisation, son marketing etc…

Conseil n°1 : Construire son réseau

L’interviewée Laure Venot, Consultante RH chez Compétences Phenix et anciennement chez Red Bull, appuie dans le magazine sur l’importance de travailler son réseau, « construire son village ». Il ne faut pas attendre d’être en recherche pour contacter et rencontrer des acteurs du secteur.

Il ne faut pas hésiter à networker, c’est un bon moyen de développer son réseau. Il sera alors plus facile, lors de vos recherches d’emplois, pour votre CV et votre candidature d’être relayée ou appuyée.

Laure conseille aussi de postuler à des emplois étudiants comme ceux que proposent Red Bull par exemple, c’est la meilleure façon de mettre un pied dans l’entreprise et de pouvoir y rester.

Conseil n°2 : Avoir un CV et un profil LinkedIn nickel, alimenté et à jour.

Jean-Baptiste Cayeux, PDG du cabinet de recrutement Boost & Partners, mentionne l’importance du CV. Certaines personnes le qualifient de « Old School », mais il reste une base importante !

Il est tout à fait possible d’innover en adaptant la forme du CV selon ses compétences, sa personnalité et les postes auquel on postule. Une forme décalée d’un CV est pertinente si elle permet à la personnalité et aux compétences du candidat de mieux se révéler. C’est souvent le cas si le poste recherché requiert une grande créativité (graphisme, Community Management…). Il n’y a pas de barrière à l’imagination, tout format de CV est possible mais attention à bien l’adapter au domaine et au métier.

La phrase d’accroche en haut du CV est essentielle. Cela a deux mérites : forcer le candidat à résumer sa situation et sa recherche en quelques lignes et permettre au recruteur de comprendre en quelques lignes à qui, il ou elle, a affaire.

Les étudiants se demandent aussi parfois s’il est nécessaire de poster son CV sur LinkedIn. C’est toujours utile (cf. notre point précédent sur le networking) et c’est encore mieux si cela se fait dans le cadre d’une utilisation régulière de ce réseau.

Vous aimerez aussi:  Turquie - Italie Euro 2021 en direct streaming

 

Conseil n°3 : Faire une lettre de motivation personnalisée et qui se démarque

La lettre de motivation est indispensable et ne doit pas « raconter » son CV. Sinon elle fait doublon. Une lettre de motivation, c’est 90% de spécifique et 10% de générique, à l’inverse du CV. C’est là que les candidats doivent partager leurs convictions, comme nous l’évoquions plus haut. Il faut susciter l’intérêt chez le lecteur, ne pas se contenter d’être trop descriptif.

On peut même aller jusqu’à se projeter dans le quotidien du poste, imaginer quelles seraient nos priorités dès la prise de poste, etc. Tous les moyens sont bons pour montrer au recruteur que l’on est pragmatique, opérationnel(le) dès le début et que l’on a pris le temps de se renseigner sur son organisation et son actualité.

Conseil n°4 : Se lancer dans les candidatures libres

Nous avons tous en tête des organisations sportives dans lesquelles nous aimerions travailler, qui ne proposent actuellement pas d’offres qui nous correspondent. Cependant, il faut tout de même « tenter le coup » de la candidature libre et pourquoi pas intéresser l’entreprise. Pour réaliser cette candidature, deux points sont importants :
• La personnalisation car, pour un recruteur, recevoir une candidature complètement impersonnelle ne laissera aucune trace ;
• et la différenciation : commencer une candidature par « passionné(e) de sport depuis toujours » ne créera aucune différence par rapport aux centaines d’autres candidatures que le recruteur va recevoir. Il faut toujours se poser la question « Comment puis-je me démarquer ? ».

Conseil n°5 : Se donner toutes les chances de réussir son entretien d’embauche

Beaucoup de choses sont importantes pour un entretien d’embauche. Mais si l’on devait n’en retenir qu’une, il s’agit des questions de fin de rendez-vous et à destination du recruteur. L’entretien s’apparente à un processus de vente, c’est pour cela que ne pas avoir de questions à poser est presque éliminatoire selon certains recruteurs.

Pour les entretiens à distance, de plus en plus fréquents, il faut en faire un atout. Tout en respectant les codes vestimentaires qui restent indispensables, montrer ses goûts et ses passions sur son fond ou la décoration peut être appréciable pour le recruteur et un moyen pour le candidat de laisser une trace.

L’écoute est également un axe primordial lors d’un entretien. Se renseigner sur la personne que l’on va rencontrer avant l’entretien est indispensable (Google, LinkedIn, interviews, etc.), pour pouvoir y faire référence dans la discussion et essayer de créer une relation de proximité.

Enfin, l’un des principales questions qui concerne les emplois dans le Sport Business réside dans le salaire. Nous vous laissons découvrir l’étude à ce sujet directement dans le magazine en accès libre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV