Tsonga, ses impôts, la Suisse.. et le McDo !

Posté le 15 novembre 2011 par

x2

Jo-Wilfried Tsonga - @Iconsport

Jo-Wilfried Tsonga - @Iconsport

Ce n’est pas un secret, le meilleur joueur de tennis français, Jo-Wilfried Tsonga, vit en Suisse. Une décision prise pour payer moins d’impôts ? On pourrait le penser. Sauf que l’intéressé assure le contraire, ce mardi, dans un long entretien avec la rédaction de L’Equipe. Et sur le sujet, le joueur s’adresse directement à ses détracteurs… « A ceux qui me reprochent de ne pas payer d’impôts en France en vivant en Suisse, je réponds que je paie des impôts en France ! Les gens veulent nous faire culpabiliser, mais je déclare la quasi-intégralité des revenus des tournois français et une quote-part sur les contrats. Je n’ai pas de Sécu, une IRM à Paris, je la paie. Et en plus, je me fais insulter… La facilité serait de ne jouer que Roland Garros et Bercy en France. »

Tsonga tient à préciser qu’il paie des impôts en France

Rappelons que cette saison, Jo-Wilfried Tsonga a disputé Bercy et Roland Garros bien sûr en France, mais aussi les tournois de Marseille et Metz. A écouter le joueur, le choix de la Suisse comme lieu de résidence ne serait donc pas une affaire d’argent. « En Suisse, je me sens incognito, explique-t-il. Un truc tout bête, je peux aller au McDo tranquille. En France, ce serait interdit ! » Aller au « McDo tranquille » est visiblement un argument qui fait mouche dans le tennis tricolore. 5 des 6 meilleurs joueurs bleu-blanc-rouge de l’ATP résident actuellement chez nos voisins, selon les fiches d’identité fournies par l’ATP sur son site officiel. Michael Llodra est le seul à être domicilié dans l’Hexagone, à Rueil-Malmaison précisément. Tsonga donc, mais aussi Gilles Simon, Gaël Monfils, Richard Gasquet et Julien Benneteau ont choisi la Suisse pour être « tranquille » quand ils mangent un Big Mac…

Les argumentes de la Suisse pour Tsonga et les joueurs français…

Au moment de Roland Garros 2011, dans une interview accordée au journal Matin Dimanche, La Monf, domicilié à Trelex, petite ville située près de Nyon, ajoutait également un autre argument imparable en faveur des Helvétiques: « Les gens ici sont réglo, chaleureux. Ils ne jugent pas. Personne ne fait toute une histoire parce que je roule dans une grosses voiture. » En Suisse, les joueurs de tennis français peuvent donc aller au McDo et rouler en Ferrari sans problème. La belle vie !

 

 

2 réflexions au sujet de « Tsonga, ses impôts, la Suisse.. et le McDo ! »

  1. Name

    Bonjour,à propos de cet article il y avait environ 7 commentaires, aujourd’hui la page indique zéro commentaire est il possible de revoir ces commentaires,merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.