Darren Tulett, Mary Patrux : « Nous ce n’est pas match, pub et au-revoir »

Posté le 15 juin 2012 par

x0

Mary Patrux et Darren Tulett - @DDPI

L’une était sur L’Equipe TV, l’autre officiait à Canal +, aujourd’hui Mary Patrux et Darren Tulett occupent ensemble, l’antenne de la nouvelle chaîne sportive BeINSPORT. Cela fait deux semaines que le duo opère à la présentation de l’Euro Show 2012, programme qui précède les matchs à l’Euro 2012 de football. Un oeil dans la rétro leur rappelle qu’il sont des pionniers de la chaîne du groupe Al Jazeera, « salariés trois et quatre » s’amuse Mary Patrux. Mais très vite la réalité les rattrape, plongés dans le quotidien d’une émission à présenter en duo et non plus seuls comme ils le faisaient avant. Point commun aux deux journalistes : une bonne humeur qu’ils communiquent à l’antenne autant qu’en coulisses. La preuve…

Mary, Darren, racontez nous comment s’est faite votre association ?

Mary Patrux : C’est Charles qui nous a soumis ce duo (Bietry, dirigeant de BeINSPORT, ndlr)
Darren Tulett : On s’est rencontré sur internet…
Mary Patrux : Ca fait des années que je le piste, j’ai dit à Charles de l’embaucher. Et enfin j’ai réussi. Mon rêve devient réalité (hilare).

Après deux premières semaines à l’antenne, quel premier bilan dressez-vous ?

Mary Patrux : Nous sommes encore en rodage. Ce n’est pas facile de travailler en duo. Il faut que l’on trouve une mécanique pour que tout nous paraisse naturel. Il nous fallait un petit échauffement et maintenant c’est lancé. On est sur le bon chemin.

« On m’a dit que nous étions devant TF1… »

Les audiences, les réactions… Quels sont les premiers retours ?

Darren Tulett : On m’a dit que nous étions devant TF1, je ne sais pas si c’est vrai (il rigole puis reprend, plus sérieux). Honnêtement nous on ne sait pas et cela ne nous intéresse pas particulièrement. Le plus important aujourd’hui c’est de faire en sorte que ça se passe bien sur le plateau. Que les téléspectateurs qui sont devant nous passent un bon moment. Que les gens commencent à comprendre que nous ce n’est pas « match, pub et au-revoir » et que justement l’Euro Show commence une heure avant le coup d’envoi des rencontres.

(Il poursuit) : Je pense que cela commence à se ressentir dans les foyers où on nous regarde parce qu’avec Mary on fait notre maximum pour mettre une bonne ambiance sur le plateau. On a Jérôme Bigot, notre « Monsieur foot ». En face on a Mickaël Landreau (gardien du Losc, ndlr) qui se révèle être un analyste formidable, et dans la lecture du jeu, mais aussi dans sa façon de communiquer avec les téléspectateurs comme avec nous. Ça se passe bien, on a des invités prestigieux. On est là, dans un mélange de sourire et de sérieux et l’on passe des moments agréables ensemble avant d’être dans le feu de l’action.

L'équipe de BeINSPORT

Vous êtes plutôt dans l’humour que dans la polémique ?

Darren Tulett : Dans l’Euro Show, nous sommes plus dans le football plaisir, le football passion. Le débat, les analyses, c’est dans le « Le Club » avec Alexandre Ruiz. Notre idée c’est plutôt le sourire et l’appréciation du jeu. On préfère montrer une belle passe ou un bel arrêt plutôt que de passer un type qui s’écroule par terre ou insulte ses coéquipiers. Avec Mary, notre complémentarité se révèle avec le sourire et la bonne humeur. On est dans ce registre là.

« On est bien dans notre couple »

Quelle sera la suite pour vous après l’Euro ?

Darren Tulett : Quelques jours de vacances si tout va bien mais ne le dites pas encore à Charles car il n’est pas au courant (rire). On va discrètement disparaître parce que nous en serons quand même à 32 jours d’Euro d’affilé. On va prendre quelques jours pour souffler et nous rappeler que nous avons des familles. Pour la rentrée ensuite, on va rester ensemble parce qu’on est bien dans notre couple et on va se préparer pour la saison qui s’annonce passionnante avec les soirées Ligue des champions et Ligue Europa. On a de belles soirées à vivre et le dimanche aussi dans l’émission « Le Grand Stade » où l’on aura à présenter deux matches de Ligue 1 en direct. Plus du magazine et l’actu du football européen le soir.

Cet Euro 2012 est-il physiquement si éprouvant ?

Mary Patrux : Nooooooon (ironique). On a des petits coups de mou mais on se remet vite. Un petit café, un petit fou rire et ça repart. Tant qu’il y a une bonne ambiance ça va…
Darren Tulett : … Et puis on est rodé maintenant, ça fait deux semaines, on a pris nos petites habitudes, on sait où on va, on fait ce que l’on a envie de faire, on a une super équipe autour de nous. Et l’on profite de l’énergie super positive de cette aventure que nous vivons tous ensemble. Lancer une chaîne comme cela, ça n’arrive pas tous les jours dans une carrière et ce que l’on vit en ce moment restera forcément inoubliable.

Vous êtes justement des pionniers de cette nouvelle chaîne…

Mary Patrux : On doit être les salariés trois et quatre.
Darren Tulett : C’est bien d’être là au début et de vivre tout ça.

Propos recueillis par T_Filhol

L’Euro côté foot…

Il dit avoir vu « de belles affiches, des buts et du spectacle » : Darren Tulett ne boude pas son plaisir d’être présent au coeur de l’Euro 2012. Séduit par le match Espagne – Italie et la prestation de Pirlo (1-1), par l’Allemagne et son stratège Schweinsteinger il est par contre moins dithyrambique avec l’Angleterre depuis son match face à l’équipe de France. « On est pas très confiant et heureusement que les Suédois sont en train d’imploser. Eux aussi semblent avoir quelques petits problèmes dans le groupe. D’ordinaire c’est nous (les Anglais, ndlr) qui les avons. Mais pas cette fois car le groupe vit bien en harmonie. Pour l’instant… »

Darren Tulett se dit surtout frappé par la fébrilité ambiante autour de l’équipe des Three Lions. Presse, specialistes, supporters… personne ne semble croire en ses chances. « On est plus réaliste que jamais en pensant que nous n’avons pas une équipe pour aller très loin ». Moyennant quoi assure Darren Tulett, « cela se ressent dans le jeu, on joue très défensif et on ne voit pas trop comment cela va changer après ce que l’on a fait contre l’équipe de France ». Angleterre-Suède c’est ce vendredi soir à 20h45.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.