Girondins de Bordeaux: Le salaire moyen est de 100 000€ mensuel

Posté le 21 mars 2013 par

x0

Benoit Tremoulinas - @Iconsport

Benoit Tremoulinas quittera-t-il Bordeaux en juin? — @Iconsport

Le classement des footballeurs les mieux payés au monde donné, cette semaine, par le bihebdomadaire France Football, a visiblement été lu avec attention du côté des Girondins de Bordeaux. La raison: parmi les rares joueurs non membres du PSG figurant dans le Top de la Ligue 1, se glisse le nom du latéral bordelais, Benoît Tremoulinas. Avec ses revenus estimés à 3,6M€ annuel, le défenseur se glisse à la 14e place des joueurs les mieux payés du championnat, et à la 6e place si on enlève l’armada du PSG. Une position qui n’a pas manqué de faire bondir en Aquitaine. Le joueur et ses dirigeants réfutent fermement le montant donné, tout en ne précisant pas la véritable rémunération, ce qui, forcément, n’est pas pour faire taire les rumeurs.

Chez les Girondins de Bordeaux, Trémoulinas gagnerait moins que ce qui est écrit

Pour éviter d’alimenter ces fameuses rumeurs, peut-être la Ligue 1, voire le football européen dans son ensemble, ferait-elle mieux de s’inspirer du système américain. Aux USA, en effet, chaque année, les salaires des meilleurs joueurs sont donnés officiellement par la Major League Soccer. De quoi éviter tout fantasme…

A Bordeaux, le salaire moyen serait de 100 000€ par mois

Jean-Louis Triaud, le président des Girondins, donne malgré tout un chiffre intéressant sur les salaires de ses joueurs au quotidien Sud Ouest de ce jeudi. Ce dernier explique qu’à Bordeaux, le salaire moyen est de 100 000 euros par mois et que les rémunérations des membres de l’effectif professionnel « ne va pas du simple au double ». Comprenez par là qu’il n’y a pas de politique salariale exceptionnelle pour certaines stars de l’effectif. 100 000 euros de salaire moyen, le chiffre paraît tout de même intéressant à comparer. C’est par exemple un peu plus du double du salaire moyen d’un joueur de Ligue 1, donné à 45 000€ brut mensuel environ. 100 000€, c’est aussi l’équivalent du salary cap fixé par un club comme l’ASSE. A Saint-Etienne, personne ne gagne plus, en effet, en salaire fixe. Les joueurs peuvent néanmoins dépasser la somme grâce à d’incitatives primes à la performance.

Benoît Trémoulinas, dans le journal Sud Ouest, à propose de son revenu annoncé par France Football: « Je démens ces chiffres, ils sont complètement faux. Mon salaire est largement inférieur à ce qui a été annoncé. Je ne sais pas d’où ils sortent mais ceux qui les publient devraient mieux se renseigner… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.