Girondins de Bordeaux – Sochaux: Gillot, l’argent ne fait pas tout…

Posté le 18 décembre 2011 par

x0

Francis Gillot

Ce dimanche à 17h, les Girondins de Bordeaux accueillent au Stade Chaban-Delmas le FC Sochaux pour le compte de la 18ème journée de Ligue 1. Cette rencontre est l’occasion pour l’entraîneur, Francis Gillot, de retrouver son ancienne équipe. Sous ses ordres, le club doubiste, avec notamment la paire Martin-Bourdebouz, avait réussi l’exploit de terminer à la cinquième place du championnat de France lors de la saison passée. L’homme âgé de 51 ans avait alors voulu se lancer dans une nouvelle expérience, avec un plus gros budget et un salaire plus conséquent. Mais, à la moitié de la saison, les performances sportives des Girondins ne sont pour le moment pas à la hauteur. Comme quoi, l’argent dans le football ne fait parfois pas tout ! Un étrange paradoxe à mettre en lumière…

Francis Gillot a deux fois plus de moyens chez les Girondins qu’au FC Sochaux

Francis Gillot fait indiscutablement partie des meilleurs entraîneurs de notre championnat. Et en signant cet été en Gironde, il dispose aussi du plus gros budget d’un club dans sa carrière. Pour la saison 2011-2012, les Marine et Blanc représentent la 5ème place financière du championnat avec 70 millions d’euros sur l’année. Les Bordelais se classent juste derrière le Losc avec 80 millions d’euros. Le FC Sochaux ne joue pas dans la même cours avec 40 millions d’euros de budget annuel soit pratiquement deux fois moins que le club au scapulaire. Francis Gillot a donc deux fois plus de moyens que lors de la saison précédente sans parvenir à réaliser des merveilles cette année. Le technicien était pourtant attendu par Jean Louis Triaud qui a déboursé 300 000 euros pour faire venir Gillot cet été et récupérer son contrat avec le FC Sochaux qui courait alors jusqu’en juin 2012.

Francis Gillot a doublé son salaire en signant aux Girondins de Bordeaux

Côté salaire, Francis Gillot a, là aussi, considérablement évolué. De 50 000 euros à Sochaux à au moins 100 000 euros par mois à Bordeaux… Bref, le technicien a doublé ses revenus alors que, dans le même temps, les Girondins de Bordeaux sont deux fois moins bien classés que le club doubiste version 2010-2011. Les coéquipiers de Gouffran sont actuellement 11ème en championnat de France à 10 points de cette fameuse cinquième place. Et puisque Francis Gillot, le FC Sochaux et les Girondins semblent cultiver le paradoxe jusqu’au bout cette année, le club doubiste se classe, de son côté, 16ème de Ligue 1 avant d’affronter Bordeaux. Bref, on est loin de la 5e place de l’an passé, alors que l’équipe est quasiment similaire et le budget aussi. Seul l’entraîneur change… Bordeaux et sochaux arriveront-ils à rétablir une certaine logique dans leur résultat d’ici la fin de la saison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.