Menacé de mort pour un dessin de maillot de foot…

Posté le 24 avril 2015 par

x0

Ce maillot, Angelo Trofa l'avait imaginé pour la Bolivie à la Copa América. Sauf que sa production a provoqué des réactions qu'il n'aurait pas imaginé.

Ce maillot, Angelo Trofa l’avait imaginé pour la Bolivie à la Copa América. Sauf que sa production a provoqué des réactions qu’il n’aurait pas imaginé.

Angelo Trofa est un designer anglais et régulièrement, il produit à l’attention de sa communauté sur les réseaux sociaux, des prototypes que lui appelle « concepts » de maillots de clubs ou de sélections nationales. Puisque la Copa America se joue prochainement, lui a pris au début d’année l’envie d’imaginer le maillot que pourrait porter la sélection de la Bolivie pendant la compétition puisqu’il rentrait d’un voyage d’un mois au pays.

Quelle boulette n’a-t-il pas fait. Car ce maillot très coloré s’inspire du Whiphala qui symbolise les peuples indigènes vivant dans la région de la Cordillère des Andes. L’association des couleurs Whiphala avec celles de la Bolivie était manifestement une erreur qu’il ignorait. Tout autant que les réactions que son visuel a provoqué.

L'historique des maisons de David Beckham : Sa toute première en banlieue de Manchester


A la BBC, Angelo Trofa raconte avoir reçu « un torrent d’injures » de la part de Boliviens lui réclamant pour la plupart « plus de respect ». Mais certains sont allés beaucoup plus loin en le menaçant de mort. « Des gens m’ont dit qu’ils me tueraient si j’y retourne (en Bolivie) et que ces designs n’étaient que pour les Nazis. Ces réactions sont ridicules » regrette le jeune homme de 26 ans qui travaille dans la mode mais rêve de travailler au design de maillots de foot.

« Je n’aurai jamais pensé déclencher une telle polémique » dit-il encore en enchaînant un brin désabusé : « C’est juste un dessin d’un maillot de football. » Apparemment, certains ne l’ont pas compris. En Bolivie, tout le monde n’est pas Charlie.

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.