Nadal, Federer: L’Espagnol nouveau n°1 mondial des réseaux !

Posté le 16 juin 2012 par

x3

Roger Federer et Rafael Nadal - @Iconsport

Rafael Nadal et Roger Federer- @Iconsport

Il n’est plus le numéro sur le court mais l’a toujours été sur le premier réseau social au monde Facebook. Joueur le plus populaire du circuit jusqu’à cette mi-juin, le tennisman Suisse Roger Federer a glissé dans la hiérarchie mondiale, un rang derrière son éternel rival Rafael Nadal qui vient de le dépasser en nombre de fans sur sa page Facebook (10.803.474 pour le Majorquin contre 10.802.888 les fans de Fedex).

Après des années de règne sur Facebook, Roger Federer s’est fait doubler

C’est un événement qui dépasse de loin le cadre de l’anecdotique et que nous sommes les premiers, à Sportune, à vous annoncer. Dix millions de fans et plus, ils ne sont pas nombreux sur la planète sport à pouvoir y prétendre (Cristiano Ronaldo, Messi, Beckham, Kaka et Kobé Bryant) et tous mesurent combien cela peut avoir d’importance auprès des sponsors et autres partenaires.

Rafael Nadal nouveau numéro un mondial, loin devant Djokovic

Cela explique peut-être l’attention portée par le champion espagnol à sa présence sur le web. Il y a un peu plus d’un an, Rafael Nadal accusait près d’un million de fans de retard sur Roger Federer et n’était même pas présent sur Twitter. Depuis, Nadal et son clan ont mis les bouchées doubles pour hisser le joueur au sommet de la hiérarchie des tennisman les plus populaires au monde. Désormais devant Roger Federer et toujours loin devant Novak Djokovic, numéro un mondial sur le terrain amis seulement troisième sur Facebook avec 2 millions de fans.

A découvrir :
La page Facebook de Rafael Nadal
La page Facebook de Roger Federer

no images were found

3 réflexions au sujet de « Nadal, Federer: L’Espagnol nouveau n°1 mondial des réseaux ! »

  1. du TEILHET

    Limiter les compteurs à la simple page officielle de chacun des deux athlètes me semble un peu réducteur pour parler de suprématie sur les réseaux sociaux ou du moins sur Facebook (Federer n’ayant pas de compte officiel sur Twitter). Cependant, il existe un grand nombre de groupes et pages non officielles Facebook qui sont pourtant significatives puisque leur prise en compte ferait très certainement repasser le Suisse devant l’espagnol. L’écart que vous mentionnez est de quelques centaines de voix, or le Suisse compte plusieurs pages de plus de 50000 fans.. tandis que les pages annexes concernant Rafa rassemblent péniblement jusqu’à 15000 fans.

    Répondre
    1. Frenzall Auteur de l’article

      S’il y a moins de pages « fake » ou non officielle c’est peut-être parce que l’entourage de Nadal, en charge de sa communication, fait en sorte de faire le ménage en demandant à Facebook leur suppression – pratique fort courante n’en doutez pas. Ces pages n’ont donc rien de significative. La seule chose qui vaut effectivement c’est la présence de Nadal sur Twitter et pas de Federer. Et cela justifie encore plus la domination de Nadal sur les réseaux sociaux.

      Répondre
  2. du TEILHET

    Je vous rejoins entièrement sur la maîtrise de la communication nadalienne via les réseaux sociaux. Pour autant, je ne crois pas qu’une page (parmi d’autre) rassemblant 176.973 likes soit peu significative, aussi « fake » soit elle. Ou alors que dire des quelques 10.000 likes de la page Sportune ? Si un like reflète réellement la popularité, il faut mesurer l’ensemble des mentions car on ne « like » pas tant une page que le sujet qui s’y rapporte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.