Newcastle et le manuel du parfait Twitter

Posté le 3 janvier 2011 par

x0

Sus aux réseaux sociaux ! Trop c’est trop pour Alan Pardew, le manager de l’équipe anglaise de Newcastle furieux après que l’un de ses joueurs eut annoncé sur Twitter son absence pour blessure à l’occasion d’un match contre Tottenham. L’information ne devait pas fuiter afin d’entretenir le suspense. Seulement le défenseur José Enrique a « twitté » trop vite…

José Enrique « twitte » trop et c’est Pardew qui grince

Le club de Newcastle s'attaque aux réseaux sociaux

Le club de Newcastle s'attaque aux réseaux sociaux

En conséquence de quoi, Alan Pardew a décidé d’agir et a fait circuler dans son effectif, une lettre d’information du bon usage des réseaux sociaux. Le but étant « d’éduquer » plutôt que de censurer comme l’explique le manager des Magpies  cité par le Guardian : « Nous ne voulons pas que nos joueurs divulguent sur Twitter des informations sur leur santé avant un jour de match, mais nous les laissons libres de leurs agissements. Ce n’est pas la République de Chine ici. » Le fautif, José Enrique, n’a lui pas été puni et il sera du déplacement à Wigan. Mais son histoire, mêlée à de nombreuses avant lui, oblige Newcastle à poser des limites. Un exemple que d’autres clubs suivront probablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.