OL ou OM ? Boudebouz veut devenir millionnaire !

12 avril 2012 à 14:56 par Palissarde

0
Ryad Boudebouz - @Iconsport

Ryad Boudebouz - @Iconsport

Ryad Boudebouz fait partie de ces joueurs dont la cote sur le marché des transferts n’aurait pas fléchi cette saison, malgré la période difficile que traverse son club, le FC Sochaux. Les Sochaliens sont relégués à la 19e place de la Ligue 1, mais Boudebouz, lui, continuerait d’intéresser les plus grosses écuries françaises. Après avoir été évoqué au PSG fin 2011, voilà maintenant que Le Parisien (re)parle de l’intérêt de l’OL et de l‘OM pour le joueur. Du côté de l’Algérien, l’enjeu financier semble simple: Ryad Boudebouz vise un salaire à 6 chiffres, selon le quotidien.

A l’OL ou à l’OM, Ryad Boudebouz veut au moins doubler son salaire en cas de transfert

Actuellement payé entre 40 et 50 000 euros par mois à Sochaux, Ryad Boudebouz espère donc au moins doubler sa rémunération en signant dans une écurie de plus gros calibre. Une ambition qui semble en adéquation avec les moyens financiers de Marseille et de Lyon, même si le joueur, lui, donnerait sa préférence aux Phocéens. En plus, le milieu de terrain arrive tout doucement au terme de son contrat, son bail dans le Doubs se termine en juin 2013. De quoi pouvoir mettre un peu de pression sur ses dirigeants pour un transfert.

Boudebouz aurait une clause de départ à 6M€

A moins d’une prolongation (peu probable étant données les exigences financières du joueur), le prochain marché des transferts semble donc la dernière occasion pour Sochaux de récupérer un peu d’argent en vendant son joueur. Selon Le Parisien, Boudebouz aurait une clause de départ à 6M€. Un salaire à 6 chiffres et 6M€ d’indemnité, voilà donc le prix probable de Ryad Boudebouz sur le prochain mercato. De quoi tenter l’OL ou l’OM ?

no images were found





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑