OL-Rubin Kazan: Le barrage de la peur pour la trésorerie des Gones

Posté le 16 août 2011 par

x0

L'Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas joue très gros face au Rubin Kazan @Icon Sport

L’Olympique Lyonnais fait sa rentrée, ce mardi soir en Ligue des Champions, mais avant d’espérer disputer la phase finale, il faudra que les Gones écartent des barrages, les redoutables russes du Rubin Kazan. Sur le papier, l’adversaire est redoutable. Mais pour l’OL, l’enjeu, financièrement, l’est plus encore car une campagne en phase finale de Ligue des Champions peut rapporter plus de 20 millions d’euros à condition comme l’ont régulièrement fait les Gones, d’atteindre les huitièmes de finales.

Depuis 2003, la Ligue des Champions rapporte chaque année 21M€ en moyenne à l’OL

C’est au moins 7,1 millions d’euros, que l’UEFA verse aux trente-deux équipes qualifiées. En phase de groupes, une victoire rapporte 800.000€ et 400.000€ ; la qualification aux huitièmes de finales est bonifié de 3M€ ainsi que le rappelle France Football, ce mardi. Sans compter les droits TV… L’Equipe a fait les comptes de ce qu’a rapporté la Ligue des Champions à l’OL entre 2003 et 2010 : 169 millions d’euros de la Ligue des Champions soit 21 millions d’euros en moyenne.

Les Gones accusent un déficit de 35 à 40M€

Un jackpot qui prend plus d’importance pour les Gones car l’OL accusait au 30 juin selon le quotidien sportif, un déficit de 35 à 40 millions même après avoir vendu Jérémy Toulalan (11M€ + 2M€ de variables) au club de Malaga. Jean-Michel Aulas ne peut donc pas se passer de la « coupe aux Grandes Oreilles » sans quoi cela mettrait les finances de son club en péril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.