OM: « Big Mac Gignac » répond avec humour aux supporters du PSG sur Twitter…

11 avril 2012 à 16:19 par Palissarde

0
André-Pierre Gignac

André-Pierre Gignac

Depuis les fêtes de Noël, André-Pierre Gignac s’est mis à fond sur Twitter. Sur ces 4 derniers mois, il ne se passe plus une journée sans que l’attaquant de l’OM ne raconte sa vie sur le réseau de micro-blogging, sous son pseudo @10APG. Une activité débordante et finalement bigrement efficace en terme de notoriété. Selon nos divers recensements, depuis le 24 décembre dernier, l’ancien international a quadruplé ses followers. Aujourd’hui, ce véritable geek est suivi par quelques 21 000 abonnés.

Les perles de Gignac sur Twitter, les followers adorent ça !

Si on s’amuse à comparer cela aux statistiques des clubs de Ligue 1, sachez qu’à lui tout seul, André-Pierre Gignac n’a pas grand chose à envier à la plupart des équipes du championnat de France. Seules 4 formations de Ligue 1 le devancent, aujourd’hui, en terme de notoriété (l’OM, le PSG, Toulouse et l’OL). Plutôt pas mal pour un seul homme. Il faut dire que le compte @10APG réserve régulièrement des perles à ses abonnés. La dernière date d’ailleurs d’à peine mardi…

Quand Gignac poste un Big Mac sur son compte Twitter…

48 heures après le Clasico contre le PSG, durant lequel les supporters parisiens ont chanté en coeur « Un Big Mac pour Gignac », histoire de se moquer du surpoids de l’attaquant, l’intéressé a répondu tout en auto-dérision sur le réseau. Le joueur de l’OM a souhaité une bonne journée à tout le monde en diffusant sur son profil l’image que vous pouvez admirer ci-dessus et sur le compte de @10APG. On y voit donc André-Pierre Gignac au-dessus d’un… Big Mac. Pas sûrs que tous les joueurs de Ligue 1 auraient osé répondre de la sorte aux supporters du PSG !

no images were found





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑