OM: La valeur marchande des joueurs marseillais

Posté le 16 janvier 2014 par

x0

Steve Mandanda - @Icon Sport

Steve Mandanda – @Icon Sport

Les promesses d’un marché estival à 41 millions d’euros se sont déjà peu ou prou envolées à l’OM, cinquième de Ligue 1 à ,euf longueurs du podium. Sur le papier pourtant, la mariée était belle. Sont arrivés Florian Thauvin, Gianelli Imbula, Mario Lemina, Benjamin Mendy ou Dimitri Payet, des joueurs plutôt jeunes à fort potentiel marchand. Marseille présente d’ailleurs le troisième effectif le plus cher du championnat.

L’OM a le troisième effectif le plus cher de Ligue 1

Forcément, il n’a rien de comparable aux riches PSG et AS Monaco pour le premier estimé, par la plateforme spécialisée Transfermarkt, à 361,35 millions d’euros le premier et 209,75 millions le club du Rocher. Mais à 135,95 millions d’euros et 5,664 millioans la valeur marchande moyenne d’un joueur, l’Olympique de Marseille se présentait en parfait outsider plus que l’OL (102,5M€) et surtout plus que le Losc (69,85M€) qui occupe actuellement, la très convoitée place de troisième qualificative pour le préliminaire de la Ligue des champions.

Mandanda au sommet de la hiérarchie

A Marseille, une fois n’est pas coutume, c’est un gardien le joueur le plus cher en la personne de Steve Mandanda (17 millions d’euros). Le suivent dans cette hiérarchie, Mathieu Valbuena, Dimitri Payet (15M€ chacun) et André Ayew à 14 millions d’euros. Rappelons enfin que la valeur marchande d’un joueur repose sur plusieurs critères tels que son âge, son talent, sa popularité, ses qualités techniques et compétences physiques, sa capacité à se fondre dans un collectif ou encore l’intérêt qu’il suscite sur le marché des transferts.

La valeur marchande des joueurs de l’OM, saison 2013-2014

Nom Poste Valeur marchande
Genaro Bracigliano Gardien 300.000€
Brice Samba Gardien 600.000€
Steve Mandanda Gardien 17.000.000€


Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.