PSG: Zlatan Ibrahimovic et le « syndrome Alain Delon »

Posté le 4 octobre 2012 par

x0

Ibrahimovic aux Guignols de l’Info

C’est ce que Benjamin Morgaine, l’un des auteurs des Guignols de l’Info, appelle sur le blog de Bertrand-Régis Louvet, le « syndrome Alain Delon« . Applicable aussi, selon lui, à l’attaquant camerounais de l’Anzhi Makhachkala, Samuel Eto’o. C’est le fait de parler de soi à la troisième personne du singulier comme il arrive parfois à Zlatan Ibrahimovic star du PSG cette saison, de le faire.

Comme Eto’o, Zlatan Ibrahimovic frappé par le « syndrome Alain Delon »

Cela donne donc, selon Benjamin Morgaine, la définition du verbe Zlataner que les auteurs des plus célèbres marionnettes de France sont en train de populariser. « On pensait à Samuel Etoo qui, à l’époque, parlait beaucoup de lui à la troisième personne. C’est un peu le syndrome Alain Delon. En fait, Zlatan nous a donné les clés de sa marionnette car il a cette personnalité forte et pendant il les matchs il assure. Hors du terrain, il assume aussi parfaitement ce qu’il est. »

Grâce aux Guignols de l’Info, la star du PSG est à l’origine de « zlataner »

La récurrence aux Guignols de l’Info, c’est la base même du succès. « Comme avec « A l’insu de mon plein grès » avec Richard Virenque ou « Et pis c’est tout » avec Philippe Lucas, rappelle Benjamin Morgaine. La culture des Guignols, c’est ça. Zlatan grossit déjà naturellement le trait tout seul. Dans notre esprit, l’étape d’après était de transformer son prénom en verbe. » Le verlan n’ayant plus la côte dans les cours de récréation peut-être qu’avec « zlataner, les Guignols de l’Info mettront d’accord toutes les générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.