Tigana: Des Girondins à la Chine, pas d’inquiétude côté salaire

Posté le 16 décembre 2011 par

x0

Jean Tigana

Jean Tigana

Jean Tigana, qui avait annoncé que les Girondins de Bordeaux serait son dernier défi, semble avoir une nouvelle fois changé d’avis… L’ancien international français est attendu samedi en Chine pour signer un contrat d’un an avec le club de Shangai, plus une année supplémentaire en option. L’homme âgé de 56 ans a confié ce vendredi au journal Sud Ouest, qu’il partait non pas pour l’argent mais « pour le plaisir ». Au vu des revenus colossaux du président du Shangai Shenhua et des salaires des joueurs qui composent l’équipe, il y a de forte chance pour que l’argent et le plaisir se réunissent rapidement pour Jean Tigana…

Comment allier le plaisir et l’argent selon Jean Tigana

« Moi, je ne cours pas après l’argent. Je suis parti alors qu’il me restait un an de contrat à Monaco, un an à Lyon, deux ans et demi à Besiktas. Je ne suis pas un procédurier. Pourtant, j’aurais pu gagner beaucoup d’argent. Mais ce n’est pas cela qui me fait courir. Dans ma carrière, je n’ai jamais discuté d’argent avant que le projet ne m’interpelle. Cela vient en deuxième, troisième position. » Même si pour Jean Tigana, l’argent n’est, apparemment, pas le nerf de la guerre, l’ancien international français sera sans doute content d’apprendre, que son futur président Zhu Jun, a une fortune personnelle estimée selon Forbes à… 215 millions d’euros et fait partie des 400 Chinois les plus riches. Surtout qu’en ce moment, du côté de Shangai, quand on aime on ne compte pas.

En Chine, Tigana va rejoindre Anelka et ses 10,6M€ annuel

Dernièrement, c’est un autre français, Nicolas Anelka, qui a signé au club. L’enfant maudit du football français va percevoir un salaire annuel de 10,6 millions d’euros. De quoi faire rêver l’ancien coach de Monaco. Même si les entraineurs gagnent moins d’argent que les footballeurs, Jean Tigana qui percevait 110 000 euros brut par an du côté des Girondins de Bordeaux risque de voir un chèque considérablement supérieur atterrir dans son compte en banque à partir du mois de janvier (date de la reprise de l’entrainement).

Jean Tigana une revanche à coups de millions?

Pour rappel, le 13 mars dernier, deux mois avant sa démission, l’entraineur des Girondins avait affirmé : « C’est ma dernière expérience sur le terrain, mais il faut que je gagne pour cela, je ne pars jamais sur un échec ». Jean Tigana, qui pensait réussir dans son club de cœur, est désormais obligé de rempiler sur un nouveau contrat pour modifier son image écornée. Un challenge sportif qui s’avère étonnant, mais qui, même si Tigana s’en fiche, semble plutôt bien payé…

Redécouvrez les salaires des entraîneurs de Ligue 1 2010-2011 avec Tigana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.