Wimbledon 2013 : Federer, Murray… Les primes qu’ils peuvent espérer

Posté le 24 juin 2013 par

x1

Maria Sharapova et Roger Federer dans leurs tenues pour Wimbledon 2013

Maria Sharapova et Roger Federer dans leurs tenues pour Wimbledon 2013

Le tournoi de Wimbledon 2013 débute ce lundi à Londres et s’achèvera le dimanche 7 juillet dans l’après-midi. Qui pour succéder à Roger Federer, vainqueur de l’édition 2012 aux dépens du « local » Andy Murray en finale ? Une chose est sûre, celui qui succèdera au Suisse (à moins que ce ne soit Fedex lui-même qui s’impose) partira avec un (très) gros chèque puisque cette année, le grand slam londonien a augmenté ses primes de 40% en moyenne.

Roger Federer, Murray… Il se disputeront 1,8M€ de primes à Wimbledon 2013

Tant et si bien qu’au bout du compte, les lauréats garçons et filles (puisque la parité prévaut dans l’univers de la balle jaune) de cette édition 2013 gagneront la somme de 1,6 millions de livres (1,8 millions d’euros) soit plus qu’à l’Open d’Australie (1,7M€) et Roland Garros (1,5 millions d’euros), les deux tournois du Grand Chelem déjà disputés cette saison.

Wimbledon 2013 mieux doté que Roland Garros 2013

Comme à Roland Garros cependant, l’augmentation des prize-money vaut surtout pour les joueurs et joueuses défaits dès les premiers tours. C’est ainsi que les primes offertes aux battus des trois premiers tours, ont été revus à la hausse de 60% car, expliquait Philip Brook, directeur du tournoi, à la BBC : « Ce sont des joueurs qui ne sont pas multi-millionnaires (…) et pour lequel nous souhaitions faire plus ». « A la fin du tournoi, le vainqueur obtient 1,6 millions de livres mais ce sont généralement les mêmes, Novak Djokovic, Rafael Nadal, Andy Murray ou Federer » fait écho l’ancien numéro un britannique, Greg Rusedski. « L’argent devient inutile pour ces gars-là car ils se disputent tous les titres. Mais pour les joueurs « inférieurs », cette augmentation fait une grande différence. »

27.500 pour les battus du 1er tour

Une différence chiffrable à 27.500 euros comme la somme que recevront tous les joueurs battus dès le premier tour du tournoi tandis que plus loin, dans la compétition, les quarts de finaliste toucheront 205.000 livres (240.000 euros), les demi-finalistes 400.000 livres 468.000 (euros). Quant au perdant de la finale, il se consolera avec un chèque de 800.000 livres soit (935.000 euros).

Une réflexion au sujet de « Wimbledon 2013 : Federer, Murray… Les primes qu’ils peuvent espérer »

  1. Guiom

     » A la fin du tournoi, le vainqueur obtient 1,6 millions de livres mais ce sont généralement les mêmes,[…]Rafael Nadal  »
    Ah non.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.