AS Monaco – Combien vaut Cesc Fabregas sur le mercato ?

6 avril 2020 à 22:25 par Thomas

0
Cesc Fabregas mercato AS Monaco

Bientôt un an et demi que Cesc Fabregas est un joueur de Ligue 1.

La Ligue 1 a ses champions du monde français (Mbappé, Kimpembe, Thauvin, Mandanda, Nzonzi), mais elle compte aussi un autre plus ancien, sacré avec l’Espagne en 2010. Depuis qu’il a débarqué à l’AS Monaco, Cesc Fabregas alterne les performances, mais le milieu de terrain catalan est un joueur doué lancé précocement dans le grand bain du professionnalisme, par un certain Arsène Wenger, alors à Arsenal. A 32 ans, le meilleur est derrière le milieu de terrain, à tout le moins en ce qui concerne sa valorisation sur le marché des transferts.

Cesc Fabregas est au crépuscule de sa carrière à 32 ans

Pour le recruter au mercato d’hiver 2019, dans une période alors sportivement tendue au club, l’AS Monaco a versé 9 millions d’euros pour indemnité de son transfert, aux Blues de Chelsea à qui il appartenait depuis cinq ans. Avant cela, il a été transféré d’Arsenal au FC Barcelone en 2011, pour 34 millions d’euros et autant en 2014, de Barcelone à Chelsea. Au plus fort, selon la plateforme Transfermarkt, le milieu de terrain axial s’est valorisé à hauteur de 55 millions d’euros, au cours de ses saisons au Barça. A bientôt 33 ans, il est désormais loin de ces chiffres. Selon Transfermarkt, il vaut 8 millions d’euros, mais moitié moins et plus (de 2 à 4 millions), pour l’Observatoire du football.

Vous aimerez aussi:  C'est quoi être business developper au PSG ? On en parle avec Mohamed Brakhlia

Un contrat signé jusqu’en 2022 avec l’AS Monaco

Cesc Fabregas a signé avec Monaco, un contrat de trois ans et demi, à l’échéance du 30 juin 2022. Les conditions lui sont avantageuses, il a négocié un salaire à plus de 7 millions d’euros bruts la saison, indépendamment des bonus à la performance. Il a par ailleurs obtenu une prime à la signature et comme il est Espagnol, il bénéficie à Monaco de l’exonération fiscale pour les étrangers. Après des débuts compliqués, le joueur a retrouvé de l’allant et de l’envie aux services de son compatriote Robert Moreno, intronisé coach de l’ASM, en fin d’année 2019.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer