ASSE – L’évolution de la valeur marchande en transfert de Yann M’Vila

26 février 2018 à 22:20 par Thomas

0

Yann M’vila a signé à l’ASSE, sur ce mercato d’hiver. – @Twitter/ASSE

Il est de retour en Ligue 1, l’ex-milieu international français, phénomène de précocité avant qu’il ne se brûle les ailes, sur des faits extra-sportifs. Plus vieux et plus sage de quelques années, Yann M’Vila a signé à l’ASSE cet hiver, dans l’espoir de relancer sa carrière, loin d’être à sa fin, à seulement 27 ans. Le natif d’Amiens veut d’abord retrouver une place forte dans le jeu, en club, pour peut-être revenir sous le maillot bleu ; il n’est pas trop tard pour lui. Symbole de ce parcours chaotique, la courbe de sa valeur marchande en transfert, montée très vite dans sa jeunesse, avant de retomber, presque aussi vertigineusement.

Un avant et un après 2012 dans la carrière de Yann M’Vila

Dans la carrière du joueur, il y a clairement eu un avant et un après 2012. Avant, c’est la période où tout va bien, où le milieu défensif explose et s’ouvre toutes les portes jusqu’à l’équipe de France. Et l’Euro en Pologne et Ukraine qu’il disputera et qui sera pour partie à l’origine de sa chute à venir. Vilipendés pour leur comportement, les Bleus termineront le tournoi tête basse et critiques hautes, dont Yann M’Vila ne sera pas exempté. Le coup de grâce sera porté à l’automne, avec l’épisode de la virée nocturne, à laquelle un certain Griezmann a aussi pris part. Lui a réussi à se faire pardonner. Pas Yann M’Vila contraint de partir s’exiler loin en Russie, au club du Rubin Kazan.

L’évolution de la valeur marchande en transfert de Yann M’vila. – @Transfermarkt

De la Ligue 1 vers la Russie, l’Italie, l’Angleterre, pour un retour en Ligue 1

Traduit par les chiffres, la plateforme Transfermarkt estimait à 21 millions d’euros, la valeur en transfert du joueur, au mois de mai 2021. Yann M’Vila était alors au Stade Rennais, il n’avait que 22 ans et déjà une cote très élevée, à une époque où le marché était un peu plus raisonnable. Loin des dépenses de certains aujourd’hui. Depuis, M’Vila est en baisse. Saison après saison, malgré des prêts à l’Inter Milan, en Italie, ou Sunderland en Premier League anglaise. A l’AS Saint-Etienne, il avoisine désormais les 7 millions d’euros ; l’Observatoire du football en Suisse étant beaucoup plus sévère, avec une estimation à 1,6 millions d’euros.

Un transfert sans indemnité vers l’ASSE

Yann M’Vila a signé libre chez les Verts, un contrat d’un an et demi, jusqu’au 30, juin 2019. En délicatesse financière, le Rubin Kazan l’a en effet libéré, ne pouvant plus le payer. Malgré son parcours de France en Russie, en passant par l’Italie, l’Angleterre et son retour en France, il n’a connu qu’un seul transfert payant, du Stade Rennais au Rubin Kazan, moyennant 12 millions d’euros, en janvier 2013, sans les variables à la performance.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑