ASSE : Maçon et Neyou flambent sur le mercato

25 octobre 2020 à 13:40 par Thomas

0
Yvan Neyou transfert ASSE

Yvan Neyou, jusqu’ici une bonne pioche pour l’ASSE.

Deux des six joueurs à la plus forte valorisation du moment, sur le mercato : c’est l’estimation donnée par la plateforme Transfermarkt, suite à a sa dernière mise à jour, des profils d’Yvann Maçon et d’Yvan Neyou, respectivement latéral gauche et milieu défensif, à l’ASSE. La triste ironie en ce qui concerne le premier est qu’il est celui qui progresse le plus (5 600%), entre le mois d’avril 2020, perturbé par la fin prématuré du foot en France, au coeur du confinement, et le 15 octobre 2020. Seulement, victime d’une rupture du ligament antérieur du genou droit, sa saison est largement compromise, après un début d’exercice pourtant canon.

Les deux Yvan(n) de l’ASSE progresse sur le mercato

Précédemment coté à 525 000 euros sur le marché des transferts, ce Yvann là (avec deux « n »), vaut désormais 3 millions d’euros d’après la plateforme spécialisée, dans son dernier pointage. Et de 2 à 4 millions d’euros, en complétant son cas, avec l’Observatoire du football (CIES). Yvan Neyou quant à lui, est une découverte en Ligue 1. Il est prêté par Braga aux Verts qui disposent d’une option d’achat. Elle serait de 400 000 euros, comme l’estimation à son sujet de Transfermarkt, en août dernier. Deux mois plus tard, il est valorisé à 2,5 millions d’euros. Et de 1 à 2 millions, par le CIES.

Vous aimerez aussi:  PSG : Mbappé avec une nouvelle montre à 58 000€. La même que Di Maria

Un collectif des Verts toutefois estimé à la baisse

Reste qu’entre août et octobre, le temps d’un mercato, le collectif de l’AS Saint-Etienne est passé d’une valorisation cumulée de 86,7 millions, à 72,3 millions. Cela sous l’effet des départs concédés, principalement de l’espoir Wesley Fofana pour lequel Leicester a payé 35 millions d’euros, hors bonus, pour le recruter.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer