D’Alf Common à Neymar au PSG, l’historique des transferts les plus chers depuis 1905

25 décembre 2017 à 16:35 par Thomas

0

Plus de cent avant Neymar, les premiers transferts payants se négociaient à quelques milliers d’euros. – @Facebook

Comment mieux résumer l’inflation financière du football, qu’à travers l’historique de ses transferts les plus chers, depuis le début 1905 jusqu’au récent de Neymar au PSG ? Il y a un siècle, Alf Common écrivait l’histoire en passant de Sunderland à Middlesbrough, dans le cadre d’un transfert payant. L’un des tous premiers, à 1.000 livres versées par les Black Cats. L’époque n’étaient pas encore celle des contrats à durée limitée et de la libre circulation des joueurs voulues par l’arrêt Bosman. Une grosse cinquantaine d’années plus tard marque les premiers mouvements significatifs. En 1961, le FC Barcelone perd un certain Luis Suarez (lui étant espagnol), parti à l’Inter Milan moyennant 165.000 euros. Soit l’équivalent contemporain d’un mois de salaire de Rolando à l’Olympique de Marseille.

En 1905, Alfo Common passait de Sunderland à Middlesbourgh pour 1.000£

De très grands noms du ballon rond suivront : Johann Cruyff, de l’Ajax à Barcelone, pour un nouveau record établi à 1,6 millions d’euros, en 1973. Plus tard Diego Maradona, de Barcelone à Naples (10M€) en 1984 ou Roberto Baggio, de la Fiorentina à la Juventus Turin, pour 10,5 euros. Jusqu’à Jean-Pierre Papin, le premier français à s’adjuger un record mondial d’indemnités sur un transfert, à l’occasion de son passage de l’Olympique de Marseille au Milan AC, pour 12 millions d’euros, en 1992. Depuis, Zinedine Zidane (de la Juve au Real pour 77,5M€ en 2001), puis Paul Pogba (de la Juventus à Manchester United, pour 105 millions d’euros en 2016) ont élevé encore plus haut les bases du record.

Le transfert de Neymar au PSG, plus de deux fois plus cher que celui de Pogba à Man Utd

Jusqu’à l’été 2017 dernier. Celui de toutes les folies pour le Paris Saint-Germain, contraint à payer la clause libératoire de Neymar à 222 millions d’euros fixée par le FC Barcelone, pour engager la star brésilienne. Au double du transfert de Pogba enregistré à peine un an plus tôt. En 112 ans de ballon rond et d’opérations actées entre les clubs, les transferts les plus chers ont augmenté de 19.304.247,83% . Rendez-vous le siècle prochain (notre optimisme débordant nous pousse à croire que nous seront toujours là!) pour jauger de la suite. D’aucuns prédisent l’explosion tout ou tard de la bulle spéculative dans le foot. D’autres prêchent pour la fin des transferts payants. Le fait est qu’entre le 20e et le 21e siècle, rien n’a véritablement changé, mais tout s’est amplifié.

Les transferts les plus chers de l’histoire du foot, depuis 1905

  • 1905 – Alf Common (de Sunderland à Middlesbrough) = 1.150€
  • 1952 – Hans Jeppson (d’Atalanta à Naples) = 58.635€
  • 1954 – Juan Schiaffino (de Penarol au Milan AC) = 84.000€
  • 1957 – Omar Sivori (de River Plate à la Juventus) = 100.000€
  • 1961 – Luis Suarez (de Barcelone à l’Inter Milan) = 175.000€
  • 1963 – Angelo Sormani (de Mantoue FC à l’AS Rome) = 280.000€
  • 1967 – Harald Nielsen (de Bologne à l’Inter Milan) = 340.000€

Le reste du palmarès est à lire en page suivante

Pages : 1 2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑