Manchester United, Chelsea, Liverpool: Ce que le naming du stade pourrait leur rapporter

14 février 2018 à 20:56 par Thomas

1

Changer le nom d’Old Trafford pour celui d’une marque pourrait rapporter gros à Manchester United. – @MUFC

Certains ont franchi le pas du naming, comme Arsenal avec Emirates ou Manchester City associé à Etihad. D’autres s’y refusent, bien qu’ils soient sollicités par de grands groupes internationaux. Manchester United notamment, l’un des trois clubs les plus populaires de la planète foot n’a toujours pas cédé au phénomène, gardant son écrin sous son nom séculaire d’Old Trafford. Chelsea ou Liverpool non plus, pour deux autres grands clubs historiques du championnat de Premier League.

Manchester Unitezd pourrait tirer jusqu’à près de 30M€ par an, en cédant au naming d’Old Trafford

Ces trois clubs gagneraient beaucoup financièrement, en acceptant d’associer une marque à leur stade tel que l’a chiffré, le cabinet de conseil financier, Duff & Phelps. Pour Manchester United, il estime à près de 26 millions de livres (près de 29 millions d’euros), la recette annuelle potentielle. Seulement Old Trafford, aussi connu sous le nom de « Théâtre des rêves » y perdrait de sa dimension, chère à tous les fans de football, pas seulement ceux du club mancunien.

Changer le nom d’Anfield, les fans de Liverpool s’y refusent

Même chose pour Anfield, que tout amateur de football connait et associe sans peine à Liverpool. Entre respect de la tradition et intérêts économiques, les Reds ont fait le choix de résister. Mais pour combien de temps, alors que Duff & Phelps estime 11,1M£ par an (12,5M€) ? Si d’autres basculent du côté de la « force naming », ça rend les choses compliquées pour le reste de la meute. Sinon, faire comme Chelsea et envisager de construire une nouvelle enceinte. C’est encore le plus simple pour tirer les profits du naming sans se fâcher avec les supporters historiques.

Comme Chelsea ou Tottenham, la solution est de changer d’écrin et de nom avec

C’est d’ailleurs ainsi que se font la majorité des bascules. Comme Arsenal, sur les vestiges de Highbury, a construit l’Emirates Stadium, ou Manchester City anciennement pensionnaire de Maine Road, a changé d’adresse pour l’Etihad Stadium. Tottenham, après avoir définitivement tiré le rideau sur White Hart Lane, construit son futur écrin. Son nom n’est pas encore connu, mais il est sûr qu’il sera, tout ou partie celui d’une marque. Selon le rapport du cabinet Duff & Phelps, cela pourrait rapporter près de 15,5 millions de livres (17,5M€) chaque saison aux Spurs.





One Response to Manchester United, Chelsea, Liverpool: Ce que le naming du stade pourrait leur rapporter

  1. Boubacar kassambara says:

    Jecsuis ravi de vos images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑