OL – OM : Comparatif de la balance en transferts des Olympique depuis 7 ans

22 septembre 2018 à 13:05 par Thomas

0

L’OL revient au Groupama Stadium, dimanche. La dernière visite des Phocéens était pour la finale de la Ligue Europa. – @Sportune

L’OL et l’OM s’opposent mais dans le fond, les deux clubs des choses en commun. Et d’abord cette capacité à animer chaque période nouvelle, sur le marché des transferts. Différemment sur la stratégie, Jean-Michel Aulas a plus de trente années derrière lui, son club est devenu une puissante et séduisante machine qui tourne et progresse. A Marseille, après l’arrivée d’un nouvel actionnaire en août 2016, les efforts se sont d’abord portés vers le recrutement. Dans plusieurs années viendra le bénéfice de la formation sur lequel les Phocéens ont décidé de pointer les efforts. La formation, c’est justement un domaine où l’OL fait référence, en France.

Le mercato de l’OL est positif autant que celui de l’OM est déficitaire

Sur les 7 dernières saisons, depuis l’exercice 2012-2013, la balance en transferts (entre les dépenses et les ventes) est à l’exact opposé d’un club à l’autre. Tandis que l’Olympique Lyonnais est en bénéfice de 130,4 millions d’euros selon les estimations données par la plateforme Transfermarkt, l’OM est à moins 92 millions d’euros, sur la période. Ce grand écart s’est accentué ces deux dernières saison : les deux premières pleines de Frank McCourt et ses collaborateurs, à l’Olympique de Marseille. Alors que l’homme d’affaire américain a naturellement investi pour lancer son nouveau business sur de bons rails, l’OL a rempli les caisses grâce à la valeur ajoutée, de son centre de formation.

La balance en transferts de l’OL et de l’OM depuis 2012. – @Transfermarkt

Depuis 2012, l’Olympico est plus une spécialité lyonnaise en terme de résultats

Plus de deux cents millions d’euros en indemnités de transfert (hors variables) ont été enregistrés par les Gones, depuis la saison 2017-2018 et jusqu’à ce récent mercato estival : Alexandre Lacazette (53M€), Corentin Tolisso (41,5M€), Willem Geubbels (20M€), Mouctar Diakhaby (15M€)… A l’inverse, l’Olympique de Marseille a plutôt investi dans les opérations récentes visant à recruter Strootman (25M€), Duje Caleta-Car (19M€), Konstantinos Mitroglou (15M€) ou Dimitri Payet (29,3M€). Depuis l’exercice 2012-2013, l’Olympico en championnat est plus une spécialité lyonnaise : l’OL a remporté 21 points contre 9 à l’OM.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑