OM : Ça coûte combien de recruter Lucas Alario (Bayer Leverkusen) ?

17 septembre 2020 à 16:30 par Arthur Herniou

0
OM transfert

Autre piste allemande en attaque que suivrait l’Olympique de Marseille.

Toujours en quête d’un attaquant, l’OM explore une autre piste en Bundesliga. Après la piste Yussuf Poulsen, les dirigeants marseillais, dont Pablo Longoria, ont pensé à Lucas Alario, le buteur du Bayer Leverkusen. Le joueur de 27 ans pourrait être un réel atout dans l’attaque phocéenne, lui qui a marqué 37 buts sur les 4 dernières saisons (101 matches), d’autant plus qu’il ne rentre pas dans les plans de son coach actuel.

Lucas Alario, un pari abordable pour l’OM ?

A 27 ans, l’Argentin s’est déjà forgé une réputation de l’autre côté du Rhin, mais n’a jamais vraiment réussi à décoller. Arrivé au Bayer Leverkusen, en 2017, contre 24 M€ d’indemnités, il n’en vaudrait plus que 13,5 M€ selon Transfermarkt, entre 10 et 15 M€ selon le CIES. 15 millions d’euros, c’est la somme qu’attendrait par le club allemand, pour libérer son attaquant. Difficile, voire impossible, côté OM, de débloquer cette somme. Les Phocéens s’efforceraient de pouvoir négocier à la baisse ; l’attaquant n’étant pas une priorité pour son coach, au Bayer. Selon France Football, les Marseillais étudieraient également la possibilité d’un prêt.

Vous aimerez aussi:  Ce que les coaches de la L1 ont dépensé sur le mercato dans leur carrière

Le joueur est lié au club jusqu’en 2022

Lucas Alario avait signé,  à son arrivée, pour 5 ans sous les couleurs du Bayer Leverkusen. Il n’y lui reste plus que 2 ans de contrat, et le joueur réclamerait plus de temps de jeu. Son salaire au sein du club de Rhénanie est estimé à 3 millions d’euros bruts par an, c’est proche de ce que gagne Dario Benedetto à l’OM, son futur concurrent, si la piste venait à se concrétiser. Si ce n’était pas le cas, les dirigeants phocéens penseraient aussi à son coéquipier finlandais, Joel Pohjanpalo.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer