Paris Sport Photo, fenêtre ouverte sur la mémoire du sport

9 novembre 2019 à 10:58 par Bruno Fraioli

0

La photo de sport s’expose pendant trois jours, au Carreau du Temple, à Paris.

La photo sportive se donnera désormais rendez-vous au Carreau du Temple à Paris chaque automne. L’exposition Paris Photo Sport s’y installe pour une première édition du 14 au 17 novembre. L’événement promet d’être récurrent et réunit cette année des centaines de clichés de sport, œuvres des plus grands photographes planétaires. « Curieusement, l’univers du sport n’avait pas son grand événement de photo en France », explique Gilbert Benedicto, fondateur et directeur artistique de ce nouveau festival. Cet illustrateur de profession, photographe passionné, a à son actif le festival Sportfolio dont quelques éditions se sont tenues à Narbonne.

« Beaucoup de grands reporters, notamment de guerre, viennent de la photographie sportive ou l’ont pratiqué, assure Gilbert Benedicto. Raymond Depardon, par exemple, a couvert les Jeux olympiques de Tokyo en 1964. La photo de sport couvre d’ailleurs beaucoup plus de domaines que le sport à proprement parlé. Ce peut être un regard sociétal ou politique. » C’est le cas de la photo qui a remporté le Grand Prix du premier Concours international de la photo de sport. Un cliché de Javid Nikpour pris lors d’un match de football en Iran mettant en exergue des supportrices iraniennes.

Vous aimerez aussi:  Ballon d'or 2019 : Qui des 30 va gagner selon les bookmakers ?

Du 14 au 17 novembre l’exposition Paris Photo Sport. Et chaque année en période automnale

« Une photo de sport raconte une histoire et tout l’imaginaire qui l’entoure, affirme Gilbert Benedicto. Dans un autre style, une bonne photo d’action dans le sport est celle qui a capté un mouvement pris à son apogée. Elle fige dans le temps un geste technique. Une photo permet de voir toute l’intensité du sport ce que la vidéo, qui montre l’action dans son ensemble, ne peut pas faire. » Le concours a rassemblé 1.800 photos, mais seules 156 ont été sélectionnées et sont présentées à Paris Sport Photo. Un livre édité par Marabout rassemble les meilleures photos.

L’événement, doté d’un budget de plus de 300.000 euros, propose six autres expositions : “Tempora, o mores”, organisé avec L’Equipe met côte à côte deux photos d’une même discipline mais avec un siècle d’intervalle ; Actu/Action, une série d’instantanés saisissants pris sur le vif, au sommet du geste ; Hugo Marchand dans les étoiles, un reportage de Franck Seguin, sur l’entraînement quotidien d’un danseur-étoile de l’Opéra Garnier ; Le Team olympique et paralympique de Toyota, une série de portraits d’athlètes olympiques et paralympiques ; La Coupe du Monde de Rugby 2019 (avec Canon) qui revient sur le mondial disputé au Japon avec des clichés en noir et blanc ; Dupon-Phidap, le célèbre labo de développement présente des portraits de personnalités du monde du sport ; Le Foot au féminin, une série de photos sur cette discipline actuellement exposée lors du Salon de la photo.

Vous aimerez aussi:  LOSC - Chelsea : Thomas Cook en faillite, des fans des Blues pénalisés ?

Paris Sport Photo, du 14 au 17 novembre 2019, au Carreau du Temple, 4 rue Eugène Spuller, Paris 3e. Jeudi et vendredi : 10h00 à 21h00. Samedi et dimanche : 10h00 à 19h00. Partenaires : Toyota, L’Equipe, Canon, Ville de Paris, Région Ile-de-France, Dupon Phidap, Salon de la Photo.

Bruno Fraioli
Article publié en association avec SportBusiness.Club




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑