Les revenus du PSG ont chuté la saison dernière

23 janvier 2018 à 9:45 par Thomas

1

Les revenus du PSG ont baissé la saison dernière., Au terme de l’exercice en cours, il faudra nécessairement que la courbe observe l’effet inverse. – @Twitter

Sommé par la FIFA d’augmenter ses recettes pour répondre au fair-play financier, en fin de saison, après règlement des transferts de Neymar et Mbappé cet été, le PSG outre de vendre sur ce mercato d’hiver doit également générer un revenu maximum et autant que possible, supérieur à toutes les saisons précédentes. Sauf que de ce point de vue, rien n’est sûr, à en juger par le rapport annuel du cabinet d’audit et de conseil, Deloitte.

Le PSG est le 7e club au monde en terme de revenus générés

Lequel nous livre le classement des clubs de foot, selon les revenus totaux qu’ils génèrent ; revenus qui proviennent essentiellement de trois secteurs clés : l’audiovisuel, le sponsoring et les recettes au stade. Au dernier classement 2018 (sur la base de la saison 2016-2017), partagé ce lundi, Paris se hisse au septième rang, soit une place en-deçà de ce qu’il était l’année précédente. C’est surtout que le rapport montre des revenus en baisse, d’un exercice à l’autre.

Moins 6,54% de recettes entre les saisons 2015-2016 et 2016-2017

En 2015-2016, le PSG avait, pour la première fois de son histoire, atteint et même franchi la barre du demi-millards d’euros de revenus (520,9M€). La saison dernière, il n’a généré « que » 486,2 millions d’euros, hors bénéfices en transferts qui, nous ne l’avons pas précisé, ne sont pas retenus dans le calcul. Paris accuse donc une baisse de – 6,54% qui n’a rien de très rassurant, dans le contexte actuel. Parce qu’en effet, si le club peut agir sur les charges, notamment en diminuant sa masse salariale et s’il peut également générer des revenus grâce aux indemnités de départ de certains joueurs, la logique vertueuse voulue par la FIFA passe par une hausse des revenus générés.

De la nécessité à augmenter les recettes pour répondre au fair-play financier

Puisqu’il peut difficilement agir sur la gestion des droits de diffusion et comme il tire déjà sinon le maximum, au moins beaucoup de ce que le Parc des Princes peut lui rapporter, l’augmentation générale passera forcément par de nouveaux partenaires commerciaux. Des sponsors à trouver et/ou revaloriser, dont les deux principaux que sont Nike, l’équipementier du club et Emirates, la compagnie aérienne qui occupe l’espace à l’avant du maillot.




One Response to Les revenus du PSG ont chuté la saison dernière

  1. solcarsegab says:

    Petit a c pas parce que le PSG a acheté Ney et MBappé que ça un impact négatif sur les revenus bien au contraire, Nike est « obligé » d’augmenter sa promotion de marque au PSG. En outre, je fais totalement confiance a Blanc qui est un DG de tres haut niveau et les revenus seront au RdV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑