OM Next Generation : avantages financiers et sportifs pour les clubs partenaires

5 mai 2020 à 11:55 par Sévan Yessayan

0
OM next generation

En retour aux efforts faits par les clubs partenaires sur la formation des jeunes footballeurs, l’OM verse une compensation financière et offre d’autres avantages en nature.

Trois ans se sont écoulés depuis le coup d’envoi du projet OM Next Generation. Les clubs formateurs partenaires, désormais 25 depuis la signature de l’EFC Beaucaire en janvier, se considèrent dans une démarche « gagnant-gagnant », grâce aux avantages financiers et sportifs apportés par l’Olympique de Marseille. Cet engagement est formalisé par un contrat d’exclusivité, ou non, selon certaines formations. Les dirigeants olympiens ont créé un label qui permet de classer les clubs locaux selon des critères « élite ». Ils se basent sur le nombre de « minots » envoyés au centre de formation, leur niveau, la qualité des joueurs et les diplômes des éducateurs.

Trois paliers de 5 000 à 15 000 euros pour rémunérer les clubs partenaires

En compensation, les dirigeants phocéens soutiennent économiquement les partenaires selon 3 paliers : 5 000 €, 10 000 € et 15 000 €. « Ce montant nous aide grandement dans les économies puisqu’il représente 10% de notre budget » concède pour Sportune Serge Obre, le directeur sportif du FC Burel, primé depuis peu, au premier palier de revenus. Le club du 13e arrondissement de Marseille possède environ 145 000 euros de budget annuel. Cette recette supplémentaire est importante concernant le développement de ces modestes clubs de pré-formation. Les baux et les conditions financières sont renégociés tous les ans avec chaque équipe engagée dans le partenariat.

Vous aimerez aussi:  PSG - Combien ça coûte de recruter Tiemoué Bakayoko (Chelsea) ?

Des places pour le Stade Vélodrome, des formations pour les éducateurs

Au-delà de l’aspect financier, il y a des contreparties que l’OM offre à ses affiliés. Leurs équipes reçoivent des places pour se rendre au Stade Vélodrome. Une manière de montrer aux jeunes adhérents, ce à quoi ils aspirent, s’ils ont la chance d’être contactés par l’Olympique de Marseille. Lequel assure également des formations aux éducateurs amateurs. Olivier Strilli, entraîneur des U17 au CA Plan de Cuques a participé à l’une d’entre elles, il raconte son expérience positive : « Nous apprenons beaucoup de choses, au niveau de la mise en place des ateliers ainsi que le matériel adéquat à utiliser. Nous avons reçu un peu de théorie et beaucoup de pratique, sur le terrain ».

L’OM a reçu une trentaine de jeunes joueurs depuis le début du projet

Les partenaires reçoivent également des invitations à des tournois régionaux et internationaux. Quelques enfants privilégiés participent à des séances d’entraînement au centre Robert Louis-Dreyfus, dans leurs catégories respectives. « Nous sommes aidés, entourés et même encadrés. Le plus de l’OM, c’est l’expérience et l’expertise qu’il nous amène« , détaille Jacques Malet, le directeur sportif du SO Caillols, l’un des tous premiers clubs à avoir rejoint ce programme. Quant aux recruteurs de la formation olympienne, ils se déplacent tous les week-ends, sur les pelouses de Marseille, afin de repérer les potentielles pépites de demain. En contrepartie, les formations doivent s’engager à fidéliser les « minots » les plus talentueux de leur génération, dans l’idée de rejoindre le club phare de la ville. Déjà une trentaine de jeunes talents ont rejoint le centre de formation, dirigé par Nasser Larguet, depuis le début du projet OM Next Generation.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer