Maille après maille, Saintetixx tire le fil du succès

6 août 2019 à 14:50 par Thomas

0

C’est à Clément Thiery que l’on doit le design des maillots du Clermont Foot, l’actuel leader du championnat de Ligue 2. – @Sportune

Jusqu’ici son travail ne paie pas d’argent, sonnant et trébuchant. Ça viendra. C’est écrit ou presque, la trajectoire de Clément Thiery est trop singulière, pour qu’il en soit différemment. D’abord gendarme adjoint volontaire deux ans et demi, il passe par la SNCF avant de se prendre d’intérêt pour l’univers du web design, sur les forums de Football Manager. C’est là que @Saintetixx, tel qu’il existe sur le digital, a produit ses premiers maillots.

Du forum de Football Manager aux réseaux sociaux

Il en a réalisé près de 4 000 depuis. Et du forum, il est passé aux réseaux sociaux. En moins d’un an et demi, sa poignée de followers est devenue une communauté de 5 000 suiveurs sur Twitter et de 15 000 sur Instagram. Produire des concepts maillots, ou des fonds d’écran, occupe aujourd’hui son quotidien. Au départ pour le plaisir, mais le succès aidant, il nourrit désormais le secret espoir de se faire remarquer.

Extraits des premières productions de Thierry Clément. A l’époque sur le forum du jeu Football Manager. Le style a bien évolué depuis…

Il est derrière le design des maillots du Clermont Foot en Ligue 2

La saison dernière, il a designé les maillots du club de Boulogne basket. Cet été, il est monté en compétence, avec le Clermont Foot, en Ligue 2. Les tenues que portent les joueurs auvergnats sont de lui, pour l’apparence. De Patrick pour le fournisseur. Ça gonfle son CV, son ego aussi, mais pas le porte-monnaie : les missions de Saintetixx ne lui sont pas (encore) payées. Il n’en prend pas ombrage, plutôt de la détermination à continuer. Autant d’ailleurs que lorsque ses followers lui remontent les actualités des sites de vente en ligne, type Ebay ou Cdiscount : il n’est pas rare que ses propres créations soient produites dans son dos, quelque part en Asie, puis vendues sur la toile à bas prix, puisque les pièces sont des fausses.

Comme dirait l’autre, c’est « à l’insu de son plein gré » que Clément Thiery voit son travail récupéré frauduleusement par d’autres.

Souvent copié mais pas égalé

Comme ce maillot, mix du template de la tenue Adidas des Bleus champions du monde 98 et de la génération 2018 habillée par Nike. Un vrai carton, aimé plus de 1 800 fois sur le seul Twitter. Le jour où nous avons rencontré Saintetixx, il le portait sur ses épaules. « Je ne l’ai fait que pour moi ». Et non pas pour le vendre à grande échelle. Il sait qu’il n’en a pas le droit et même s’il le pouvait (en supprimant les codes des marques, des clubs ou des Fédérations), ça ne l’intéresserait pas. « Je reçois des propositions pour cela, mais ça n’est pas ce que je recherche ».

Vous aimerez aussi:  Montpellier HSC – Trois maillots et un sponsor dévoilés ce jeudi [OFFICIEL]

Quand les fans préfèrent ses maillots à ceux des équipementiers

Il ne tient pas à scier sa propre branche, en se mettant à dos, les marques ou les équipes qu’il convoite. Parce qu’il a aussi conscience de leur faire « du tort », quand il propose ses propres versions des maillots des équipes. Les retours sont souvent les mêmes, ses fans adorent et quand ils aiment, certains le font savoir en retour, aux équipementiers concernés. Avec la faconde propre aux réseaux sociaux. On ne vous fait pas un dessin… Certains ont les oreilles qui sifflent, mais les commanditaires ne le voient pas nécessairement comme une mauvaise augure : en tant que supporter des Verts de Saint-Etienne, il a été invité par Le Coq Sportif à découvrir, à Romilly-sur-Seine, tout le processus de création des maillots.

Saintetixx monte en puissance et en notoriété

Clément Thiery gagne à être connu et l’on prend volontiers le pari qu’après nous, d’autres s’intéresseront aux travaux de Saintetixx. Sa notoriété est grandissante et sa légitimité approuvée par ses pairs : il discute avec beaucoup d’entre eux, qu’ils soient graphistes en place au compte de clubs ou de marques, ou des freelances reconnus. « On est solidaire, pas des concurrents. Il y a toujours du boulot pour les meilleurs » dit-il, moins pour se convaincre de réussir, que parce qu’il sait que sa chance viendra. Tôt ou tard.

Vous aimerez aussi:  AS Monaco - Le maillot domicile 2019-20 de l’ASM est sorti [OFFICIEL]

Les maillots de la saison de la Ligue 1 2019-20 vus par Saintetixx

Au top :
1. Domicile, AS Monaco x Kappa
2. Extérieur, SC Amiens x Puma
3. Domicile, Stade de Reims x Umbro

Les flops :
1. Domicile, Lille OSC x New Balance
2. Domicile, FC Nantes x New Balance
3. Extérieur, Paris SG x Jordan



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Le Guide Sport Business de la Ligue 1

  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV

  • Commentaires récents